Cameroun : Le Minat Paul Atanga Nji attendu à Sangmelima

0
370

Le ministre camerounais de l’Administration territoriale dont le silence avait commencé à déranger une certaine opinion, est attendu ce jour dans le département d’origine du chef de l’Etat camerounais Paul Biya, qui a connu des émeutes communautaires la semaine dernière.

La ville de Sangmelima, chef-lieu du département du Dja-et-Lobo, région du Sud a été la scène des émeutes les 9 et 10 octobre derniers. Emeutes entre les autochtones et la communauté Bamoun, à la suite du décès d’un natif du coin. Deux ministres de la République sont descendus sur le terrain le week-end dernier pour apporter un message de paix. Ce, dans un contexte où le Cameroun traverse des moments difficiles, les replis identitaires étant en partie responsables desdites tensions. Jacques Fame Ndongo élite du Sud et Louis Paul Motaze, fils du département ont réussi, selon les observateurs avertis, à calmer la tension, qui régnait dans le « village » du chef de l’Etat.

Les jeunes de cette localité crient à l’injustice. Ils dénoncent leurs souffrances, notamment avec le manque d’emplois. La sous-représentativité dans les cercles de décision etc. Les commerces appartenant aux ressortissants de communautés étrangères sont saccagés et pillés. Le prétexte est que le meurtre est commis par des membres desdites communautés.

Le silence du ministre de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji commençait déjà à « inquiéter » une certaine opinion. Comme une réponse, Le Minat est annoncé à Sangmelima ce jour pour « apporter un message de paix du président Paul Biya ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici