Cameroun : Le Meeting du MRC de Maurice Kamto interdit par la justice

0
388

Un tribunal de Douala vient de confirmer la décision du préfet du Wouri, qui a signé un communiqué pour attirer l’attention des militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) quant à un risque de trouble à l’ordre public.

Le premier argument du « chef de terre » du Wouri était l’absence d’un site dédié pour la tenue du meeting que le parti de Maurice Kamto a prévu demain samedi 9 novembre 2019. Selon un, le préfet du Wouri était dans son rôle de police administrative préventive.

L’on peut dire qu’il y a de l’électricité dans l’air dans la capitale économique du Cameroun d’où sont parties les arrestations en série des militants du MRC en janvier dernier pour un séjour de plus de huit mois à la prison centrale de Yaoundé, avec menace d’un procès au tribunal militaire. Maurice Kamto, les hauts cadres d MRC tels que Alain Fogué Tedom, Me Michelle Ndoki, le vice-président Mamadou Mota et les alliés tels Albert Ndzongang et Christian Penda Ekoka avaient organisé une marche dite blanche dans la ville de Douala en dépit de l’interdiction émise par l’autorité administrative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici