Cameroun : Le Maire Roger Mbassa Ndine imprime sa marque à Douala

0
329

Le premier magistrat municipal de la plus grande ville du Cameroun  annonce des couleurs à travers quelques mesures révolutionnaires prises en l’espace de 21 jours de fonction.

Par Repères

Depuis son élection  comme maire de la ville de Douala le 4 mars 2020, Roger Mbassa Ndine n’a pas chômé. Le successeur de Fritz Ntone Ntone a pris une série d’initiatives, tranchant net avec la gouvernance de l’ancien délégué du gouvernement. La première innovation apportée rentrera sans doute dans les annales de la communauté urbaine de Douala. Son conseil dispose désormais de 6 commissions, au lieu de 4 dans le conseil sortant. La réforme a été entérinée ce 10 mars 2020, lors du tout premier conseil de communauté dont l’ordre du jour portait essentiellement sur la composition des organes délibérants et des commissions spécialisées de la mairie de Douala conformément à la loi portant Code général des collectivités territoriales décentralisées.

Création de nouvelles commissions Désormais composé de 66 grands conseillers, le Conseil de communauté de la mairie de Douala fonctionne avec 6 commissions spécialisées: la Commission de la planification, de l’urbanisme et des infrastructures qui remplace la Commission des grands travaux, la Commission cadre de vie et mobilité urbaine, la Commission compétitivité économique, attractivité territoriale et coopération au développement, la Commission santé, environnement et développement durable et la Commission promotion de la jeunesse, culture, solidarité, sports et loisirs. La très convoitée Commission des finances est désormais dirigée par Jules Raymond Minamo, grand Conseiller Rdpc de Douala 2.

«Nous souhaitons que chaque grand conseiller fasse partie d’une  commission pour le bienêtre de nos populations, ainsi que pour la modernisation de la ville de Douala », a indiqué Roger Mbassa Ndine au terme du conseil. Suspension des engagements financiers Autre importante mesure à l’actif du maire de Douala, c’est la lettre-circulaire signée ce 11 mars 2020 à l’intention des maires adjoints, du secrétaire général, de l’inspecteur général des services, des directeurs et assimilés, du receveur municipal et du contrôleur financier. La mesure porte «suspension provisoire de toutes les opérations à incidence financière de la Communauté urbaine de Douala». D’application immédiate, la lettre-circulaire mentionne, au titre des dépenses, que «la suspension concerne tous les engagements en cours à quelque niveau de traitement qu’il se trouve, ainsi que tous paiements et décaissements

en instance».

Conséquence, tous les dossiers en instance sur la table du receveur municipal, du contrôleur financier et de l’inspecteur général des services doivent être retournés au cabinet du maire. Ce, «avec une fiche récapitulative précisant les fournisseurs, l’objet, le montant et l’indication du caractère urgent ou non de chacun, afin de procéder à une évaluation exhaustive de la situation financière de l’institution». Toutefois, indique la lettre circulaire, «la suspension ne concerne pas les dépenses du personnel (salaires), ainsi que celles liées à la préparation du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020».

Roger Mbassa Ndine exige «la tenue en urgence de…

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici