Cameroun : Le groupement des femmes d’affaires désormais bien logé

0
329

Au nom de la Première dame Chantal Biya, le ministre des petites et moyennes entreprises de l’économie sociale et de l’artisanat Achille Bassilekin III a inauguré le nouvel immeuble siège du Groupement des Femmes d’Affaires du Cameroun, GFAC et a garanti tout son soutien à cette institution.

Source : Réalités Plus

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée le 15 Septembre 2020 à Yaoundé. Situé en plein cœur du quartier universitaire de Yaoundé Ngoa-Ekellé, l’immeuble siège du Groupement des Femmes d’Affaires du Cameroun, GFAC est un établissement flambant neuf témoignant l’importance que le Chef de l’État SE. Paul BIYA accorde à l’essor et à l’épanouissement de la gente féminine. Placé sous la direction du sénateur Agnès Ntube Ndode épouse Ndjock depuis 2015, le GFAC est une association créé en 1984 par un groupe de femmes d’affaires avec à leur tête Françoise Foning.

Sa mission principale est d’assurer l’autonomie des femmes entrepreneures dans le cadre de leurs activités professionnelles, et de veiller à l’application du principe assurant à la femme ses droits conformément au programme d’action arrêté périodiquement par le comité directeur mondial de l’association des femmes chefs d’Entreprises dont le GFAC est membre. La cérémonie d’inauguration du siège du GFAC a connu la présence des personnalités de haut rang: le gouverneur de la Région du Centre Naseri Paul Bea, le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle Issa Tchiroma Bakary.

Au cours de son allocution, Achille Bassilekin III a réaffirmé sa détermination à accompagner les femmes entrepreneures dans l’atteinte de leurs objectifs. Son département ministériel mettra à la disposition du GFAC 50 millions de francs CFA pour le compte du budget de l’année prochaine, a souligné le MINPMEESA. Il a appelé les autres femmes à s’activer davantage et se lancer dans la création des richesses à travers l’entrepreneuriat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici