Cameroun : Le Ghanéen Jerry Rawlings et la vraie histoire de Zangalewa

0
915

La chanson  » Zangalewa » a été une source d’inspiration directe pour l’hymne de la Coupe du monde de football de 2010 interprétée par Shakira.

Popularisée par le groupe de musique militaire camerounais Golden Sounds en 1986 sous le titre « Zangalewa » dans l’album « Caporal grillé », cette chanson est exécutée sous différentes formes depuis bien longtemps dans toute l’Afrique noire. « Zangalewa : Zamina mina éé, waka wka ééé, Zamina mina Zangalewa, à nawam éé », l’entend-on depuis des décennies par la voix des chanteurs de la Garde présidentielle camerounaise réunis en 1984 sous le label de Golden Sounds puis passés sous le nom de Zangalewa avec des artistes tels que Jean Paul Ze Bella, Guy Eugène Dooh Belley, Emile Kojidie, Luc Eyebe, Benjamin Ndenga, Annie Anzouer (seule civile du groupe). Ils sont produits par The Music Industry CC puis Touré Jim’s Records

Cette chanson a fait l’objet de disputes de droits d’auteur après que la chanteuse Shakira l’a reprise comme hymne de la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. U chanteur ivoirien avait revendiqué avoir été le premier à l’avoir chantée. Or, elle fait partie du répertoire des chansons de marche des guerriers et soldats d’Afrique noire. Les guerriers exécutaient généralement cette chanson pour se galvaniser avant les combats.

On la retrouve aussi bien en Afrique centrale, en Afrique de l’ouest, en Afrique de l’est et en Afrique du Sud. La chanson « Zangalewa » a donc été reprise par l’artiste colombienne Shakira en 2010 et a servi d’hymne de la Coupe du monde de football de 2010. Depuis lors, la mélodie est mondialement connue. Un accord avait même été trouvé pour que le producteur de Shakira reverse « quelque chose » au groupe Zangalewa. « Je voudrais dire merci à Shakira qui a reconnu avoir adapté une de nos chansons. L’affaire est sur la bonne voie…», avait confié en 2010 Jean Paul Zé Bella, chef d’orchestre du groupe, par ailleurs adjudant-chef retraité.

Dans la vidéo ci-dessous, on peut apercevoir Jerry Rawlings alors  président du Ghana dans les années 80, haranguer ses militaires avec une chanson de guerre qui nous rappelle étrangement chanson « Zangalewa ».

Groupe disloqué

En langue béti, ça donne ceci «za anga le wa?» signifie «qui t’a appelé?» Zangalewa pour avoir connu un succès retentissant dans le monde entier, est retenue comme appellation du nouveau groupe qui était au départ baptisé Golden sounds composé de quatre gendarmes en service à la garde présidentielle (GP), (Guy Dooh encore en activité, Jean Paul Ze Bella, Luc Eyebe et Emile Kojidie tous retraités). A l’époque, le quatuor était soutenu par Annie Anzouer, jeune chanteuse qui a entamé une carrière solo depuis lors. Le groupe aujourd’hui disloqué a connu la disparition de Benjamin Denga auteur de Makrita, Kéro et Oyono Mathurin. L’on espère qu’avec la manne colombienne, Zangalewa va renaître de ses cendres. C’est la conviction de Guy Dooh «si tout se passe bien, le groupe va se reconstituer avec l’introduction des jeunes et la présence des militaires de l’époque dont un seul est encore en activité, (Guy Dooh, Ndlr)».

En tout cas, le Cameroun culturel est déjà vainqueur de la grand’messe mondiale du sport roi qui se déroule pour la première fois en terre africaine. Puisque, le président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a « hâte d’entendre exécutée, Waka waka time for Africa, par Shakira et Freshlyground à la finale» Reste à espérer la présence du groupe Zangalewa en Afrique du Sud !

Source : Le Messager, Arol KETCH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici