Cameroun : Le Général Pierre Semengue gagne sa guerre contre la Fecafoot

0
360

La fédération camerounaise de football, à l’issue de son assemblée générale tenue hier à Yaoundé, a décidé de réhabiliter le Général d’Armée Pierre Semengué, 85 ans à son poste de président de la Ligue de football professionnel du Cameroun.

La décision du tribunal arbitral du sport (TAS) du 14 septembre et la réunion de concertation organisée au ministère des sports le 17 septembre dernier ont fait bouger la Fecafoot. Vendredi, Seidou Mbombo Njoya a annoncé que malgré son âge avancé, le général Pierre Semengué, 85 ans, occupera le poste de président de la ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC).

Donnant suite aux recommandations du Comité Exécutif tel qu’il appert dans les points 1, 2, 3 et 4 du procès-verbal de la session dudit Comité tenue les 24 et 25 septembre 2020, l’Assemblée Générale par soixante-huit voix contre deux, dans l’intérêt supérieur du football camerounais et de la consolidation de l’accord conclu entre la FECAFOOT et la LFPC :

Approuve à titre exceptionnel, en dérogation aux dispositions des articles 35 al 1b et 37 al 1 des Statuts de la LFPC, l’occupation par le Général Pierre SEMENGUE du poste de Président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun jusqu’au 30 juin 2021.

Approuve, par soucis d’économie des procédures, le pouvoir donné par le Comité Exécutif au Président de la FECAFOOT de procéder à la nomination du secrétaire général de la LFPC dans les soixante-douze (72) heures suivant la présente session ;

Demande à la LFPC, en dérogation aux délais statutaires requis, de convoquer dans les 30 jours suivant la présente session, une Assemblée Générale Elective de la LFPC, en collaboration avec la FECAFOOT en vue du remplacement pour la durée du mandat restant des membres du Conseil de la LFPC ayant perdu leur qualité.

Dit que, la remise en cause de tout ou partie des résolutions prises tant par elle que par le Comité Exécutif constituera une violation de l’accord conclu entre la FECAFOOT et la LFPC et donne mandat au Comité Exécutif d’en tirer toutes les conséquences ;

Dit que, le Comité Exécutif a agi de bonne foi et est à féliciter pour l’approche intelligente et la qualité du consensus construit entre la FECAFOOT et la LFPC en vue d’un apaisement au sein de la grande famille du football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici