Cameroun : Le Dg des Impôts Mopa Fatoing annonce la fin du timbre figurine

0
488

Le directeur général des Impôts (DGI), Modeste Mopa Fatoing et ses collaborateurs avaient animé une journée thématique à l’espace Promote en février dernier sur « les téléprocédures comme levier de facilitation des obligations fiscales ».

Le thème de l’exposé étant la « dématérialisation des procédures fiscales : l’expérience de la DGI ». Un exposé modéré par le Professeur Viviane Ondoa Biwole, Directeur général adjoint de l’Institut supérieur de management public.

Bien avant de présenter les enjeux de la dématérialisation du système fiscal au Cameroun, le contexte renseigne que, en 2018, l’Administration fiscale a mobilisé 2.200 milliards de FCFA dont 1.923,5 milliards de FCFA de recettes fiscales non pétrolières,  82,5 milliards de FCFA de recettes de l’Impôt sur les sociétés pétrolières et 194 milliards de recettes affectées aux Collectivités territoriales décentralisées (CTD), organismes et entreprises publiques. Mais les besoins de l’Etat demeurent importants (infrastructures, sécurité, santé, éducation)

De nombreuses réformes ont été effectuées et l’enquête de satisfaction menée en 2018 montre une grande satisfaction des contribuables en rapport avec les télé-procédures. Toutefois, le dernier rapport Doing Business 2019 laisse à penser que des marges de progression subsistent encore en matière d’amélioration des procédures fiscales

Pour l’inspecteur principal des Impôts, Adrien Tocke, Chef de Division des Etudes, de la Planification et des Réformes Fiscales (DEPRF), les enjeux de la dématérialisation sont importants et portent, pour le contribuable, sur la simplification des procédures, la réduction des coûts, l’amélioration de la qualité de service et, pour l’administration, la sécurisation des recettes est assurée, ainsi que la conservation des documents ou l’élimination des risques.

Lors de cet exposé très couru par les contribuables, la DGI a révélé que la télédéclaration de droit commun a atteint les 98%. C’est dans cette vague de réussite de la dématérialisation que la DGi a annoncé la disparition totale du timbre fiscal figurine à l’horizon 2020, grâce à l’extension de la dématérialisation de ce précieux document aux chefs-lieux des arrondissements. Tout comme les bulletins d’émission devront aussi passer au moule de la dématérialisation.

A chacune des questions des contribuables, le directeur général des impôts a apporté une réponse rassurante, un éclairage précis. « Même en matière de communication, nous sommes en train de dématérialiser », a confié Modeste Mopa Fatoing, qui a par ailleurs annoncé la mise en place d’un nouveau site internet, disponible d’ici juin.

En se réjouissant de la collaboration avec les Douanes camerounaises, Le DG des Impôts a révélé que, désormais, chaque contribuable disposera d’un compte fiscal auquel il peut accéder afin de « connaître sa situation ».

Liz Laure Nlend

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici