Cameroun : Le Coronavirus Covid-19 plombe déjà l’économie camerounaise

0
236

Flambée des prix du poisson, des vêtements, des chaussures, des téléphones portables et autres accessoires numériques pour ne citer que ces cas, sont pour le moment la conséquence immédiate de la pandémie du coronavirus au Cameroun.

Déjà présent au Cameroun avec deux cas confirmés, le pays subit, en dehors du plan sanitaire les affres  économiques de l’épidémie chinoise de coronavirus qui inquiète le monde depuis la fin du mois de janvier. Ainsi, la première conséquence de cette contagion se fait directement ressentir dans le panier de la ménagère camerounaise. Venant ainsi confirmer les inquiétudes de l’Institut National de la Statistique, qui prévoyait il y a quelques jours une flambée des produits halieutiques. Et, il suffit juste d’une descente dans les marchés de la capitale par exemple

pour se rendre à l’évidence que, les denrées alimentaires telles que le poisson se font de plus en plus rare au fur et à mesure que le temps passe. Cette raréfaction entrainant de facto la flambée des prix de ce produit et de biens d’autres.

Surtout depuis que le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales a interdit les importations desdits produits halieutiques frais ou congelés en provenance de l’Empire du Milieu, deuxième fournisseur du Cameroun en la matière. En effet, les opérateurs impliqués dans l’importation des poissons surgelés au pays s’approvisionnent principalement à hauteur de 50,6% sur le marché africain (Mauritanie et Sénégal), 19,6% en Asie (Chine) et 12,9% en Europe.

Les achats de poisson à l’étranger viennent renforcer la production de la pêche locale qui est passée de 252 214 tonnes en 2014, à 296 675 en 2018. Ce qui ne comble toujours pas la demande nationale estimée à environ 400 000 tonnes par an. Selon le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, le Cameroun importe alors pour combler la faible production nationale 200 000 tonnes de poisson par an.

Par ailleurs, d’autres articles tels que les téléphones portables et autres accessoires numériques, les vêtements, les chaussures pour ne citer que ceux-là, en provenance de la Chine sont de plus en plus coûteux. Cela met à mal le pouvoir d’achat des Camerounais. En plus, la limitation des flux des personnes et des biens entre les deux pays entraine de nombreux dommages à l’économie, à l’instar de l’industrie du transport. En effet, les déplacements vers la Chine en avion comme en bateau sont limités, impactant les échanges commerciaux. N’ayant pas encore des statistiques fiables, des économistes estiment que l’épidémie de coronavirus fait perdre des centaines de millions de francs CFA à l’économie camerounaise chaque semaine qui passe.

Source : L’Essentiel du Cameroun

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici