Cameroun: Le cas Ansu Fati entre l’Espagne et la Guinée Bissau nous parle

0
344

Le jeune prodige du Fc Barcelone vient d’obtenir la nationalité espagnole, pour pouvoir jouer avec la Roja. Mais, son pays natal n’a pas encore dit son dernier mot dans ce qui s’apparente à un conflit en perspective.

Depuis vendredi dernier, le gouvernement espagnol a attribué à Ansu Fati un passeport en « jaune et rouge » du Royaume d’Espagne, qui lui donne la nationalité ibérique. Question pour lui de pouvoir porter les couleurs de l’Espagne, dans ses différentes catégories, à l’instar de la coupe du monde de football des moins des 17 prévue en octobre au brésil.

Le jeune prodige du football espagnol, sous les couleurs du Fc Barcelone n’a que 16 ans. Et il a déjà commencé à battre les records de précocité. Certes, associé à Lionel Messi hier samedi, les deux génies n’ont pas pu sauver leur club d’une défaite de 2-0 face à Grenade, qui vient juste de retrouver la Liga. Mais, tout le monde se l’arrache déjà : l’Espagne et son pays natal, la Guinée Bissau. Un pays de l’Afrique de l’Ouest qu’il a quitté avec ses parents alors qu’il n’avait que 6 ans.

Dans une sortie à l’agence France Presse (Afp), le vice-président de la fédération Bissau-guinéenne de football, Celestino Gonçalves a expliqué que la naturalisation espagnole de Ansu Fati ne constitue pas un problème. « Plusieurs de nos athlètes qui jouent en sélection ont également une double nationalité. Qu’il ait [Ansu Fati] la nationalité espagnole n’efface pas sa nationalité d’origine », a confié le vice-président de la fédération Bissau-guinéenne de football.

Il faut rappeler que, selon les textes de la Fédération internationale de football association (Fifa), instance faîtière du football mondiale, tant qu’il n’a pas encore joué pour l’équipe première d’Espagne, il peut toujours retourner jouer pour son pays la Guinée Bissau un jour.

Pendant que deux pays semblent se disputer un joueur, le Cameroun lui, a décidé de chasser ses talents, au nom des textes. En effet, le fils de Samuel Eto’o, qui évolue à Majorque a été présélectionné au sein des Lions cadets pour la coupe du monde de football des moins des 17 ans. Mais, sa sélection a été annulée, du fait d’un texte présidentiel, qui prévoit que seuls les jeunes évoluant localement peuvent être sélectionnés. Et si l’Espagne enrôlait Etienne Eto’o, les Cameroun n’aurait qu’à s’en prendre à eux-mêmes.

Lequel Cameroun a perdu des talents comme Jean Alain Boumsong, Pascal Nouma, Bruno Ngotty, Kylian Mbappé, quelques noms connus du football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici