Cameroun : Le Cameroon investment Forum, acte 3 prévu en novembre

0
361

Selon le journal La Nation, l’Agence de promotion des investissements du Cameroun organise la troisième édition du 27 au 29 novembre à la maison du parti de Bonanjo à Douala.

Sous le haut patronage du président de la République, l’Agence de promotion des investissements (Api) organise la troisième édition de Cameroon investment forum (Cif), un événement à caractère économique et financier, en collaboration avec le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) et le ministère des Mines et du développement technologique

(Minmidt).

La troisième édition se tiendra en novembre prochain l’instar des éditions précédentes, l’Api, dans le cadre de sa contribution à la réalisation des objectifs de développement du Cameroun, voudrait saisir cette occasion, avec l’organisation de la 3ème édition du Cif pour faire connaitre à grande échelle aux investisseurs non seulement les efforts déployés par le gouvernement pour renforcer la résilience de l’économie camerounaise en encourageant la mise en œuvre des projets pouvant renverser la tendance actuelle de la consommation locale par l’import substitution, mais également les possibilités de participation et de cofinancement qui sont offertes à ces investisseurs. Ceci afin d’opérer un changement de paradigme des investisseurs vers leur implication à promouvoir l’import-substitution.

De façon générale, la troisième édition du Cif vise particulièrement à inciter les investisseurs nationaux et étrangers à s’intéresser davantage à l’aquaculture, la maïsiculture et la riziculture, sans laisser de côté les autres filières dont la contribution est nécessaire pour booster la croissance économique du pays et permettre celui-ci in fine d’atteindre l’émergence à l’horizon fixé. Pendant trois jours, on aura comme activités : la cérémonie solennelle d’ouverture incluant un panel de discussions ; des panels de discussions thématiques autour des thèmes secondaires rattachés au thème central ; un marché de l’investissement ; une exposition – animation et un service de rencontres d’affaires. Sont ainsi attendus des différents pays, les investisseurs, les porteurs des projets, les opérateurs économiques, les autorités gouvernementales, les responsables d’institutions financières, les partenaires au développement, les organisations patronales et la diaspora camerounaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici