Cameroun : L’Association Monaco pour le football Ecole à Akonolinga

0
761

L’administration et la tradition ont œuvré à l’unisson pour le succès de l’édition 2020 du tournoi de football jeunes  dénommé  » Foot pour l’école’’ Association Monaco, organisé du 8 au 9 Août à Akonolinga dans le département du Nyong et Mfoumou, région du Centre Cameroun.

L’engagement pris par le chef de 3é degré du quartier lac : Gaston Mballa a mobilisé l’association des chefs traditionnels de la ville du Kanga (poisson symbole du fleuve Nyong qui traverse Akonolinga) autour du concept  » Foot pour l’école ». Leurs enfants âgés de 8 à 12 ans, sans distinction de sexe, ont participé à la petite fête du football qui octroie des fournitures scolaires aux élèves retenus pour préparer la rentrée scolaire.

Comme dans une partie de troc : football contre école, Clément D’Agostin Abou, amoureux du ballon rond, a trouvé un moyen de venir en aide aux enfants vulnérables de son pays, capables de jouer au football. L’initiative toujours soutenue par les autorités administratives a connue cette année la forte implication du sous – Préfet de l’arrondissement d’Akonolinga. Monsieur YAKOUBA a présidé la cérémonie de remise des récompenses aux cent enfants recensés par les chefs de communauté sur la base du vivre ensemble harmonieux. Les trophées ont été remis aux méritants. Les kits de fournitures scolaires à tous. Et deux bourses d’études pour financer la scolarité des nécessiteux.

Pour YAKOUBA, Sous-Préfet d’Akonolinga, « les pouvoirs publics accompagnent les bonnes initiatives ».  » En acceptant d’être l’hôte de cette activité, le chef a posé une bonne action. A travers l’autorité administrative que je suis, les pouvoirs publics accompagnent les bonnes initiatives. Foot pour l’école en est une. Les gens viennent de loin à Monaco pour aider les enfants en situation difficile, c’est encourageant. J’invite les autres forces vives et élites de l’arrondissement à faire autant pour l’encadrement de notre jeunesse « , a déclaré le Sous-Préfet d’Akonolinga.

Pour S.M Gaston Mballa, chef du quartier lac,  » lorsque le couple D’Agostin m’a suggéré l’idée d’accueillir la quatrième édition du tournoi, je n’ai pas hésité parce que donner des fournitures scolaires à cent enfants est important dans un contexte de pauvreté. Ce n’est pas facile pour plusieurs parents de préparer la rentrée scolaire de leurs progéniture. Nous nous sommes organisés, le résultat est là. Le Sous – préfet nous a accompagné. La covid-19 a donné l’occasion de réitérer le nécessaire respect des mesures barrières. C’est bien, je suis satisfait et remercie mes notables et mes autres collègues chefs, le pari a été gagné « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici