Cameroun: L’armement russe pour lutter contre Boko Haram dans l’Extrême-Nord

0
271

Selon le site internet bien connu russe Sputniknews.com, Le Cameroun pourrait acquérir des systèmes antiaériens russes Pantsir-S1 pour mettre fin aux exactions de la secte islamiste Boko Haram, à l’origine de l’insécurité dans la région de l’Extrême-Nord Cameroun depuis plus de 5 ans.

Source : Sputniknews

Le Cameroun veut acquérir de l’équipement militaire russe, notamment le véhicule antiaérien de courte à moyenne portée Pantsir-S1, a annoncé Mahamat Puba Salé, ambassadeur du Cameroun en Russie sur les colonnes de Sputniknews, information mise en ligne le 22 octobre 2019. D’après le diplomate, son pays s’intéresse aux véhicules blindés et hélicoptères pour lutter contre les terroristes de Boko Haram*: «Ils installent des mines sur les itinéraires des militaires. Dans le cas où le véhicule n’est pas blindé, on perd des gens».

L’ambassadeur a ajouté que l’achat de systèmes Pantsir n’avait pas encore été décidé, mais devrait bien avoir lieu. Mahamat Paba Salé a par ailleurs salué la qualité des équipements militaires russes.

Le Nigeria voudrait aussi acquérir des armes russes. Auparavant, l’ambassadeur du Nigeria en Russie avait fait part de l’intérêt de son pays pour les armes et technologies militaires russes pour combattre les terroristes de Boko Haram, notamment concernant les avions de combat Su-57, ainsi que des hélicoptères, chars et de l’équipement militaire naval.

Depuis 2009, Boko Haram* a fait plus de 27.000 morts au Nigeria et dans les pays voisins et a fait plusieurs millions de déplacés. Le groupe djihadiste, qui a prêté allégeance à Daech représente toujours une grande menace avec des attaques meurtrières régulières en Afrique de l’Ouest.

Le système antiaérien russe Pantsir-S1

En service dans l’armée russe depuis 2010, le système Pantsir-S1 (code Otan: SA-22 Greyhound) est armé de deux canons bitubes de 30 mm capables de tirer 5.000 projectiles par minute et de 12 missiles d’une portée de 20 km.

Destiné à protéger les sites civils et militaires, y compris les systèmes sol-air S-300 Favorit et S-400 Triumf, il est doté de radars de détection et de suivi des cibles et peut mener un tir de précision en mouvement.

Le système est capable de contrer des attaques aériennes selon des moyens existants et futurs, mais aussi détruire des véhicules et navires légèrement blindés. Le système peut détruire n’importe quelle cible volant entre cinq mètres et 15 km d’altitude, qu’il s’agisse d’un avion ou une bombe guidée. Outre la Russie, les armées d’Algérie, d’Iran, d’Irak, des Émirats arabes unis, de Syrie, de Libye et d’Oman sont dotées de Pantsir-S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici