Cameroun : Lagdo vers Garoua dans la Bénoué pilote le premier contrat-plan

0
255
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il a été signé le 26 mars 2020 dans cette commune du département de la Bénoué, dont Garoua est le chef-lieu, dans la région du Nord Cameroun.

Par Repères

C’est le préfet du département de la Bénoué et le maire de la commune de Lagdo qui ont entériné jeudi dernier, le lancement de la mise en oeuvre du contrat-plan Etat/commune de Lagdo. Il s’agit d’un cadre de collaboration entre l’Etat central et les municipalités pour la réalisation d’objectifs essentiellement adossés sur le plan communal de développement. Il peut se faire entre le gouvernement et une commune, un groupe de communes, un syndicat de communes ou une communauté urbaine. Pour une durée de trois ans, renouvelable une fois, le contrat-plan permet de conduire de façon rationnelle des projets structurants ou productifs susceptibles d’accroître sur une longue période, l’économie locale.

Le Contrat-plan est un instrument spécifique de planification et de programmation qui va au-delà du simple transfert de compétence et de ressources, avec pour objectif global d’offrir aux collectivités territoriales décentralisées, la possibilité de disposer d’un guichet additionnel de financement d’investissements susceptibles de créer la richesse et des emplois au niveau local, en vue d’améliorer la croissance économique au niveau national. Depuis les lois de 2004 sur la décentralisation, les collectivités territoriales décentralisées peuvent désormais s’associer entre elles ou à l’Etat sous forme contractuelle, pour la réalisation d’objectifs communs de développement ou de projets d’utilité publique dans le respect des orientations de l’Etat.

C’est dans ce sens que le 18 juin 2019, une convention de financement a été signée à Yaoundé entre le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) et la commune de Lagdo pour la mise en oeuvre des projets d’électrification de 16 localités et l’aménagement de la voirie urbaine de la localité. Il s’agit d’un montant global de 5 003 309 045 FCFA. Soit 1 686 445 088 FCFA pour l’extension du réseau électrique et 3 316 863 958 FCFA pour l’aménagement de la voirie urbaine de Lagdo. Pour ce faire, l’Etat va contribuer à hauteur de 4 763 309 045 FCFA et la commune de Lagdo  pour un montant de 240 000 000 de FCFA.

D’après les autorités municipales de la commune, « le projet d’électrification va permettre à une population de 38 400 âmes d’avoir accès à l’électricité et va faire passer la couverture du réseau de 7 à 16%. La construction des ouvrages d’assainissement et le bitumage de certaines artères de la cité balnéaire viendra améliorer le cadre de vie des 23 816 citadins de cette ville cosmopolite. » Les projets inscrits dans

le contrat-plan sont essentiellement issus des plans communaux de développement. Leur implémentation est d’une durée de trois ans, renouvelable en cas nécessité après évaluation. D’après le Minepat, Alamine Ousmane Mey, « Lagdo a été choisie….

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici