Cameroun – Lac municipal de Yaoundé : Les raisons du blocage du projet

0
172

Depuis la signature par le ministre de l’Economie le 13 septembre 2016 de la convention de financement de 25 milliards de FCFA avec la Deutsche Bank Espagne, l’Espagnol Elecnor, adjudicataire du marché relatif aux travaux de dépollution, d’assainissement des eaux et de construction d’un complexe hôtelier mettant en valeur cette étendue d’eau au cœur de la capitale camerounaise, sont à la peine. Au point que l’opérateur commence à croire à une mission impossible.

Par Essingan

Adjudicataire du marché relatif à l’aménagement du lac municipal de Yaoundé, depuis juillet 2020, l’Espagnol Elecnor, rencontre des blocages dans l’exécution de sa mission, selon une source à la Communauté urbaine de Yaoundé, « depuis fin 2020, les travaux n’avancent pas, car, des commerces et autres activités prospèrent sur le site. Un entrepreneur de services nautiques continue même d’exercer sur place alors que cela freine les travaux ». Une situation qui a poussé le maire de la ville à sortir de sa réserve. « Les occupants illégaux des abords du lac municipal de Yaoundé sont invités à bien vouloir libérer les lieux pour

permettre la réalisation des travaux de la première phase du projet de valorisation touristique et économique du lac municipal et d’aménagement de la vallée de Mingoa à Yaoundé », indique Luc Atangana Messi dans un communiqué signé le 09 février.

Pour la bonne marche des travaux, l’édite indique que l’accès au site est interdit à toute personne étrangère au Projet. «Tout contrevenant s’expose aux sanctions prévues par la règlementation en vigueur, notamment l’expulsion forcée et la mise en fourrière des véhicules », prévient le maire. Si ces blocages persistent, Elecnor, adjudicataire du marché depuis le 17 juillet 2020, pourrait ne pas livrer ses travaux au bout de 36 mois. Ces travaux consistent, entre autres, à dépolluer et assainir les eaux du lac, installer des équipements de sport nautique, aménager ses berges, et construire sur ses abords un hôtel cinq étoiles, des restaurants de classe internationale, des boutiques, ainsi qu’un espace de détente et de loisirs. À en croire le ministère en charge de l’Économie, qui a signé, le 13 septembre 2016, des conventions de financement pour 21 milliards de FCFA au bénéfice dudit projet avec Deutsche Bank d’Espagne, il s’agit d’un projet qui va non seulement créer de nombreux emplois directs et indirects, mais aussi améliorer le paysage urbain de Yaoundé, avec la construction d’immeubles ministériels futuristes, de logements et autres infrastructures modernes.

Toujours dans le cadre de ce projet, le président camerounais, Paul Biya, a habilité le ministre de l’Économie a signé deux accords de crédit d’un montant global de 12,6 milliards de FCFA avec la Deutsche Bank d’Espagne. Si tous ces fonds sont débloqués, l’aménagement du lac municipal et celui de la vallée de Mingoa à Yaoundé coûtera en tout 33,6 milliards de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici