Cameroun : La Suisse se défend des accusations mercantiles relatives au Grand dialogue national

0
373

Dans un communiqué rendu public le 25 septembre dernier, le Département fédéral des affaires étrangères DFAE de Suisse écrit : (Communiqué)

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a pris note avec surprise et inquiétude de certains articles récemment parus dans la presse camerounaise concernant le processus de facilitation conduit par la Suisse et souhaite apporter les clarifications suivantes.

Dans le cadre de la crise au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, une majorité des parties a chargé la Suisse de faciliter un processus de négociation inclusif. En tant que médiateur, le DFAE, en collaboration avec le Centre pour le dialogue humanitaire (HD), offre sa contribution afin de trouver une solution négociée et pacifique à la crise. Dans ce rôle, la Suisse peut établir des contacts et fournir des canaux de communication. Les bons offices de la Suisse sont motivés par des considérations humanitaires. Dans son action, la Suisse adhère aux principes de stricte neutralité et de discrétion.

La Suisse a pris note de l’annonce de la part du Président de la République du « grand dialogue national ». Il s’agit de deux processus distincts dont les interactions font l’objet de discussions confidentielles en cours avec toutes les parties. L’engagement de la Suisse n’est motivé par aucun intérêt autre qu’une résolution pacifique des conflits et la Suisse ne s’engage dans des processus de facilitation que dans la mesure où les parties le jugent utile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici