Cameroun : La question du prix du sac de ciment avec l’arrivée de Mira Company

0
697

Le Camerounais comptait déjà quatre opérateurs dans la filière de la cimenterie.

Il s’agit de Cimencam, filiale locale du groupe français Lafarge-Holcim-Maroc Afrique (LHMA) ; le Nigérian Dangote Ciment; le Turc Eren Holding, qui contrôle le capital de Medcem Cameroun et le Marocain Cimaf. Voici que, depuis quelque temps, c’est la marque de ciment Mira-Co « Lions » qu’on aperçoit dans les chantiers de construction. Notamment les fabricants des parpaings. Cependant, en dépit de l’arrivée de ce cinquième opérateur qui doit rendre la concurrence très rude, c’est le consommateur qui trinque.

Le prix du sac de ciment n’a pas connu de baisse. Le prix du sac de 50kg tourne toujours autour de 4400 FCFA, voire 4300 FCFA dans les quincailleries, qui détaillent le produit. C’est en 2015 que la société Mira Company avait signé avec le gouvernement camerounais, une convention lui permettant de bénéficier des dispositions de la loi portant incitations à l’investissement privé au Cameroun (exonérations de 5 à 10 ans, NDLR), dans le cadre d’un projet de construction d’une cimenterie dans la ville de Douala, la capitale économique du pays.

Cette nouvelle unité de production, dont le montant de l’investissement est estimé à 32 milliards de FCFA, ambitionnait alors de créer 1600 emplois au total, pour une production annuelle d’un million de tonnes de ciment, souligne notre confrère Investir au Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici