Cameroun : La nouvelle aventure de la Miss Cameroun Valérie Denise Ayena

0
382

Rien ne prédestinait cette jeune dame au mannequinat. Pourtant son destin s’est joué comme sur une lame de rasoir un certain soir du mois d’août 2013 au Palais des Congrès de Yaoundé, lorsqu’elle fut élue Miss Cameroun cette année-là. Depuis lors, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.

Source : Horizons nouveaux

De son nom d’artiste Valérie Ayena, l’on ne peut imaginer qu’elle porte un autre prénom tout aussi beau que le premier : Denise. Mais pourquoi avoir opté pour Valérie, difficile de le comprendre. Signe du destin ou hasard de la Providence, personne ne peut le dire. Toujours est-il que cette jeune dame arrive dans le domaine de la mode après avoir été élue Miss Cameroun 2013.

Alors que Valérie Denise Ayena de son vrai nom est étudiante à l’Institut

Supérieur de Management de Capetown City University College dans la ville du Cap en Afrique du Sud, elle revient au Cameroun pour ses vacances scolaires en 2013 et suit un spot publicitaire qui annonce le recrutement des candidates pour le concours de Miss Cameroun par le

Comité d’organisation de cette compétition de beauté féminine que l’on connait sous son abréviation de COMICA. Elle s’inscrit à ce concours comme pour tenter sa chance, pour le compte de la région du Centre, elle qui est née le 07 mai 1989 à Douala.

Le 06 juillet 2013, elle est sélectionnée pour la finale programmée le 09 août de la même année au prestigieux Palais des Congrès de Yaoundé. Ce soir-là, alors qu’elle porte le numéro 6, du haut de son mètre 80 et avec ses cheveux noirs, elle éblouit les membres du jury que préside Victor Yapobi. Elle est élue 1ère sur les dix concurrentes en lice avec comme dauphines : Alice Elisabeth Aboya Nkono (1ère), Irène Grâce Fouda (2e), Jules Marie Estelle Edima Ndanga (3e), Flora Jenny Julia A. Mbarga (4e) et Bodianga Bodi Nsang (5e). Valérie Denise Ayena succédait ainsi à Sophie Christine Ngnamgnouet qui était Miss Cameroun en 2011, la compétition n’ayant pu être organisée en 2012 pour diverses raisons.

Cette même année 2013, Valérie Denise Ayena participe au concours Miss Monde. Elle est la première Camerounaise à y prendre part et se classera parmi les 10 finalistes. C’est alors qu’elle commence à attirer l’attention des femmes et des hommes de la mode. Pour cela, elle va s’engager avec MMG Models, une agence de mannequin basée à Dubaï aux Emirats Arabes Unis où elle défilera pour les grands noms de la mode comme Cartier, Roberto Cavalli, Beverly Hills Polo, Piaget … C’est après qu’elle est convoitée par six grandes agences mais quatre retiendront son attention dont CITY MODELS, une agence de mannequins basée à Paris en France.

C’est cette dernière qu’elle va choisir et avec laquelle elle signe un contrat qui lui a permis depuis janvier de cette année de poser ses valises dans la capitale française. Consciencieusement, Valérie Denise

Ayena défend les couleurs de son pays auprès de ses homologues des autres nations. Point n’est besoin de rappeler que dans ce secteur, la concurrence est rude et les coups bas nombreux. Mais comme notre compatriote tient la dragée haute à ces dernières, nous ne pouvons que lui souhaiter une bonne carrière internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici