Cameroun : La Journée des musées paralysée par Covid-19

0
199

Le Cameroun s’est joint à la communauté internationale pour célébrer le 18 mai dernier, la 43ème édition de la journée internationale des musées. Une célébration qui sera influencée par la pandémie du Covid-19 qui sévit dans le monde depuis quelques mois déjà.

Par La Nouvelle

C’est le Musée national de Yaoundé qui a servi de cadre cérémonial de cette 43ème édition spécialement paralysée par la crise sanitaire, qui n’est rien autre que la pandémie du Covid-19. Une situation qui a entrainé des énormes répercussions dans le secteur de la culture, c’est ce qui a été souligné a priori, par le Ministre des Arts C et de la Culture (Minac), Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt. Au-delà de cette crise, un thème a été retenu pour cette célébration à savoir : « Musée pour l’égalité : diversité et inclusion ». C’était aussi une occasion pour les experts des musées de restructurer la communication en fonction de la situation sanitaire, afin de mieux sensibiliser le grand public sur les défis auxquels les musées doivent faire face pour être considérés comme des instruments au service de la société et du développement.

C’est dans ce sillage que le Minac va subodorer le rôle que joue l’Etat, celui de catalyser le développement culturel. C’est à cet effet, qu’il a rappelé que les modalités d’intervention de l’Etat dans le patrimoine muséal, ont été modifiées par la loi de finances du Cameroun pour l’exercice 2020. C’est ainsi le compte d’affectation spéciale qui bénéficiait autrefois d’une subvention de l’Etat sera à l’avenir approvisionné par des recettes générées par le ministère des Arts et de la Culture. Par ailleurs, cette culture considérée aujourd’hui comme un atout pour l’unité nationale, laisse transparaitre un véritable laboratoire du vivre-ensemble.

Tel que l’avait indiqué le président de la République Paul Biya dans un fragment de son ouvrage intitulé « Pour le libéralisme communautaire », (…) les universaux culturels sont des valeurs qu’il faut faire recenser, préserver, promouvoir pour l’intérêt de la collectivité nationale (…) la détermination et la promotion de ces universaux culturels soutiennent la double mention d’identité culturelle et d’unité nationale de notre peuple, car la culture est le ciment de l’unité. » Pour le directeur du Musée national, Hugues Heumen, « (…) Ce musée, n’est pas une simple valeur ornementale, c’est un musée qui s’adresse à toutes et à tous ». Malgré la crise sanitaire du Covid-19 qui la plie et limite ses fréquentations. Demain le beau temps sans doute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici