Cameroun : La démission de Maurice Kamto du MRC recommandée

0
711

‘’Les marches dites pacifiques par le MRC et ses alliés, ont essuyé un échec cuisant face au professionnalisme des forces de maintien de l’ordre en faisant découvrir à la population camerounaise et le reste du monde leur savoir-faire. L’on a donc pu découvrir le brassage de l’expérience et de la stratégie. D’où cette accalmie sociale observée dans les grandes villes du Cameroun: Douala; Yaoundé, Bafoussam. Une fois de plus la force de l’expérience a primé sur l’incitation à la haine et l’hostilité à la patrie.

Toutefois, il est important de rappeler que depuis l’accession du Pr Maurice Kamto à la tête du MRC, le pape du Droit pour certains et le cancre en politique pour d’autres, aucune assemblée générale n’a jamais été organisée pour renouveler son bail  au sein de ce parti politique jadis porteur d’espoirs. C’est à se demander si le mot alternance n’est pas le bienvenu dans cette formation politique.

Petit récapitulatif des échecs politiques: présidentielle 2018, 14% arrivé en deuxième position ; absent aux législatives et municipales de février 2020, donc 0 conseillers,0 maires et 0 député, non-participation aux élections régionales du 06 décembre prochain; les marchés perpétuelles non autorisées ont toujours connu des échecs, à l’instar du pétard mouillé du 22 Septembre 2020. Les échecs venant de ce monsieur sont légions on pourrait passer des nuits à les énumérer.

Comment comprendre qu’un parti politique qui se veut sérieux continuer de faire confiance à un berger des nuées ? Dans les grandes démocraties, l’échec à une élection vaut remplacement, et recherche d’un autre champion pour conduire le parti.

Le constat est simple, en s’appuyant sur la fibre tribale pour créer une étincelle entre les  tribus contre la sienne, il espère avoir une implosion sociale qui déboucherait au départ du président de la république du Cameroun Paul Biya. Les populations verront en lui l’homme providentiel.. Dans tes rêves sachant pertinemment qu’il ne peut jamais être porté au perchoir du Cameroun, il choisit la voie de l’insurrection au détriment des urnes.

Des conseils…

Sachez-le,  Pr  Maurice Kamto le peuple de l’ouest ne vous a pas mandaté pour parler en son nom. Mieux cher grand professeur, allez rembourser ce que vous avez pris dans une chancellerie à Yaoundé, et desengagez- vous de ce projet qui devient encombrant pour votre retraite politique et ceux qui vous accompagnent.

Il y’a pas de démocratie sans démocrate. Soit vous démissionnez, soit vous remettez les postes  du directoire en compétition, pour un renouvellement de la classe dirigeante de ce parti. Là nous saurons que vous êtes un démocrate. Si on ne vous le dit pas au sein du MRC, une fraction attend impatiemment la tenue de l’assemblée générale pour vous succéder. Si vous avez encore une bribe de compassion à l’endroit de vos Camarades et des Camerounais, après tant d’échecs la démission est la conséquence logique.’’

Dim Dim

World News.Com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici