Cameroun / Justice: Les Grands procès du Tribunal militaire

0
321

Rébellion, atteinte à la sécurité de l’Etat, insurrection, violation de consignes, meurtres et assassinats, braquage à mains armées, tel est, entre autres, le menu de plusieurs décennies devant la barre des magistrats en uniformes du pays de, Manu Dibango, Roger Milla et Samuel Eto’o Fils.

Les plus retentissants ayant trait à la bonne marche de la République. Ainsi, les sujets, parfois les plus insolites se sont disputés la préséance avec les visages et personnages, qui ont marqué l’histoire de tout un pays.

Sont exclus, les épisodes coloniaux et post Secondaire guerre mondiale – évocation des procès d’Adolphe Duala Manga Bell devant la barre allemande – avec ses compatriotes Martin Paul Samba et Madola au début du XX siècle ou, un peu plus tard, le pasteur évangéliste Adolphe Lotin à Same, le père du chanteur Emmanuel Eboa Lotin à Same.

Du contexte de parti unique avec des lois sur la subversion aux aurores de la démocratisation – nouvelle – au Cameroun, qui subit le vent de l’Est au début de la décennie 1990 en passant par les deux enflures sécuritaires que subit le Cameroun en 1983 et 1984 – le fameux 6 avril – jusqu’à une date très récente marquée par une fièvre revendicative devenue incontrôlable dans les régions dites « anglophones » du Cameroun, le Tribunal militaire a déjà vu passer jusqu’ici des visages. De grands visages associés à inculpations sérieuses.

Après leur inculpation la semaine dernière, les membres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) dont le président est le porte flambeau ont commencé à passer devant la barre du Tribunal militaire, pour des raisons sus-évoquées. Sera-ce aussi une occasion de rentrer dans l’histoire des grands procès qui auront marqué l’histoire Tribunal militaire ?

Lire la suite dans la version kiosque en PDF… https://camer-press.com/categorie/kiosque/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici