Cameroun : Jean Pierre Amougou Belinga ne sera pas député. Mais…

0
71

L’appel du peuple de la Méfou et Akono n’a pas reçu une réponse favorable du magnat de la presse camerounaise, celle de le voir se présenter aux prochaines législatives. Mais, le patron du Groupe l’Anecdote semble réserver à son peuple une bonne nouvelle.

Selon le journal Investigation de Soleil Nyassa, Jean Pierre Amougou Belinga s’est ‘’engagé à financer cette campagne électorale si et seulement si le choix est celui de la base ». Le peuple l’a sollicité pour être le prochain député de la Mefou et Akono. Jean pierre Amougou Belinga selon les populations est celui qu’il aurait fallu à l’assemblée nationale pour porter leur voix. Face à cette marque d’amour fraternel, le PDG du groupe l’anecdote a tenu à marquer sa reconnaissance au cours d’une cérémonie symbolique qui s’est déroulé au siège de L’Issam. C’est l’occasion que le digne fils de la Mefou et Akono à également saisi pour exprimer sa désolation.” Je leur ai dit que mes multiples engagements et mes contraintes professionnelles ne me permettraient pas de le faire.”

Chefs traditionnelles notables, responsables politiques du Rdpc l’ont appris de sa propre bouche et en présence. Pour poursuivre le grand homme d’affaires altruiste et soucieux du devenir de son département a tenu a dit sa détermination et son engagement à rester néanmoins présent non sans condition “ j’ai pris l’engagement de financer cette campagne si et seulement si et j’insiste là déçu, le choix est celui de la base.”

“Que la base de la Mefou et Akono choisisse des dignes fis capables d’accompagner cette dynamique. “ Jean Pierre Amougou Belinga qui accompagne déjà le chef de l’état sur le plan médiatique et dans bien d’autres secteurs a pris cet engagement pour garantir la victoire du Rdpc dans les 4 communes que compte le département de la Mefou et Akono ainsi que pour le siège du département à l’assemblée nationale.

Pour assurer un bin retour de ses parents, frères et sœurs, le prospère homme d’affaires a offert une enveloppe de 5 millions de FCFA à chacune des 4 délégations venus à la rencontre. Signe de ce que le patriarche garde un œil attentif et veillera à ce qu’une seule voix du RDPC ne soit perdue quand bien sûr la base aura librement choisi ses candidats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici