Cameroun : ISHAGA DAOUDA apprend à pêcher aux femmes de l’Adamaoua via l’IAI d’Armand C. Abanda

0
228

Pour marquer d’une pierre blanche les festivités de la célébration du 36 anniversaire du Rdpc dans l’Adamaoua, Le président de la section Rdpc Vina sud 1 C , le très généreux ISHAGA DAOUDA a initié une formation au profit de 100 femmes militantes du Rdpc en marge des activités entrant dans le cadre de la célébration du parti des flammes. Cette formation, qui s’est tenue a l’IAI de Ngaoundéré, a permis d’outiller 100 participantes en Tic . Elle a pris fin le vendredi 12 avril 2021 par la remise d’attestations en présence du gouverneur de la région de l’Adamaoua Kildadi Taguiéké Boukar et du représentant résident de L’IAI Cameroun Sieur Armand Claude Abanda et de la fine crème politique agissante de l’Adamaoua

Se mettre au service de tous et être « agents de développement » en participant au bien-être de la communauté, partout où besoin sera pour aider les siens. C’est fort de cette recommandation du président national du Rdpc, que ISHAGA DAOUDA, président de la section Rdpc Vina Sud, a décidé d’apporter sa contribution en offrant une formation de trois semaines à ses frères et sœurs de l’Adamaoua. Ainsi avec l’expertise de L’IAI ce sont donc 100 stagiaires femmes qui sont allés à l’école du savoir technologique.

Pour Chantal Maoudalahi, la satisfaction est grande parce que la formation a permis d’apprendre comment utilisé l’outil informatique,  monté un document sur WORDPRESS « Nous saisissons l’occasion de cette cérémonie pour exprimer nos remerciements à monsieur ISHAGA DAOUDA pour son aide » a-t-elle exprimé sa joie. Du côté des filles c’est le même sentiment de satisfaction. Il a été traduit par la représentante des participantes dans son intervention devant un imposant public.

Pour elle, la maitrise de l’outil informatique est très bénéfique pour elle et ses camarades, car les Tic constituent présentement un élément important pour les sociétés. La maitrise de celle-ci aidera à vulgariser les mesures barrières au COVID 19 et à faciliter leur respect par le e-larning. La demande est forte, mais il y a peu de spécialistes du domaine. « Pour avoir eu la chance de bénéficier de cette formation, j’exprime ma gratitude au au président ISHAGA DAOUDA  pour son initiative, sa clairvoyance et son soutien envers ses prochains », s’est-elle exprimé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici