Les 40 élus de la 5è cuvée de Seeds de Huawei Cameroun

0
201

Strass et paillettes. C’est Huawei Cameroun qui célèbre ses cinq ans de noces avec le Cameroun, sur le volet transfert des technologies.
Vendredi dernier à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, Huawei le géant chinois mondial des télécommunications, a célébré le cinquième anniversaire de son programme  » Seeds For The Future » en faveur des étudiants camerounais. Le vrai cadeau d’anniversaire a été l’augmentation du nombre de lauréats, de 10 à 40. Les quatre éditions précédentes (depuis 2016), ont connu un total de 40 étudiants camerounais formés en Chine, en technologies de l’information et de la communication (TIC).

« Vous aurez la chance de transformer le Cameroun en paradis numérique », a lancé le représentant du ministre camerounais de l’Enseignement supérieur aux 40 lauréats, qui débutent leur formation pour l’an 5 du programme  » Seeds For The Future » de Huawei Cameroun. Le représentant du Premier ministre a remercié Huawei pour son accompagnement pour le développement du Cameroun en économie numérique, une chose qui selon ses dires, tient beaucoup à cœur le chef de l’État Paul Biya, lequel reconnaît en les TIC, un adjuvant semantisant et pragmatisant pour l’émergence du Cameroun en 2035.

Dans son discours de circonstance, Loise Tamalgo, Vice-Président des Relations Publiques de Huawei, Région Afrique Subsaharienne déclare : « La vision de Huawei est d’apporter le numérique à chaque personne, chaque famille et chaque organisation pour construire un monde intelligent où tout est connecté. Depuis son entrée au Cameroun en 2005, Huawei s’est engagé à aider le peuple camerounais à combler le fossé numérique ».

Pour expliquer la logique de cette initiative au Cameroun, Monsieur Tamalgo a ajouté que, « pour faire face aux défis de l’industrie des TIC de demain, Huawei a développé des normes mondiales de certification des talents des TIC, mis en œuvre un programme de responsabilité sociale globale – le programme ‘’ HUAWEI Seeds for the Future’’, et joint ses forces avec les établissements d’enseignement supérieur ».

Interrogé sur le passage des lauréats de 10 à 40, Loïse Tamalgo le vice-président Relations publiques Afrique subsaharienne de Huawei Northern Africa a indiqué que cela n’altère pas la qualité de la formation. Lesdits candidats avaient fait les sélections en ligne. Pour le représentant de la ministre des Postes et Télécommunications, l’initiative de Huawei n’est pas fortuite, parce qu’elle permet à de nombreux jeunes d’avoir des compétences fiables dans le domaine des TIC, en vue du développement du Cameroun.

Le top management de Huawei Cameroun a réaffirmé la volonté et l’engagement du géant mondial des télécommunications, à soutenir le gouvernement camerounais, dans le cadre du développement de l’économie numérique, avant de saluer les excellents rapports qui existent entre l’empire du Milieu et le Cameroon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici