Cameroun – Grand Mall-Douala : Le supermarché de toutes les controverses

0
543

Alors qu’il y a seulement quelques mois, elle était ouverte au grand public, la plate-forme d’échanges commerciaux qui surplombe la capitale économique du Cameroun a été placée sous l’administration provisoire selon la décision rendue le 8 mars 2021 dernier, par le Tribunal de grande instance de Douala.

Par La Nouvelle

Au regard des controverses qui fustigent la gestion de la Société immobilière Craft Development (Sci Craft Development), promotrice du supermarché Grand Mall dans la ville de Douala, de nombreux observateurs avertis laisseraient croire que l’avenir de ce gigantesque espace commercial semble incertain. Alors qu’il y a de cela seulement quelques mois, elle venait d’être ouverte au grand public, la plate-forme d’échanges commerciaux inaugurée en décembre 2020, sur une superficie de 38 km2 en plein cœur de la capitale économique, vient d’être placée sous administration provisoire.

Telle a été la décision du jugement civil rendu par la chambre civile du Tribunal de grande instance (Tgi) du Wouri, le 8 mars 2021 dernier, au sujet de l’affaire qui oppose l’ancien directeur de Sci Craft Development, Mathurin Jidjouc Kamdem, et son partenaire Valère Tchoumchoua qui l’accuse d’avoir maquillé les comptes de l’entreprise pour simuler une faillite. A ce titre, selon une annonce légale publiée la semaine dernière dans les colonnes de Cameroon Tribune, c’est l’expert agréé près la Cour d’appel du Littoral, Ngoa Elembe Hibo, qui a été désigné par la justice comme l’administrateur provisoire de la Société civile immobilière Craft Development. Après avoir jugé irréconciliables Mathurin Jidjouc Kamdem et son associé devant le parquet de Bonanjo, les juges de la chambre civile du Tgi du Wouri ont suspendu tous les pouvoirs d’administration et de gestion de l’ex-patron du supermarché Grand Mall. D’autant plus que certaines indiscrétions laisseraient entendre que la partie de Mathurin Kamdem rejetterait cette décision du Tgi de Bonanjo, tout en faisant croire au personnel et au public de Douala que le Grand Mall n’a pas été placé sous administration provisoire, et continue à prospérer normalement. Alors que toutes les activités concernant cet établissement commercial sont complètement arrêtées, des inquiétudes montent de plus en plus au sein de la clientèle qui ne souhaite pas trouver fermées, un de ces quatre matins, les portes de cette plate-forme d’échanges dont l’investissement est estimé à plus de 8 milliards de Fcfa, et considérée aujourd’hui comme le plus grand espace commercial de la zone Cemac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici