Cameroun : Gaston Eloundou Essomba endigue le spectre de la pénurie des hydrocarbures

0
396

Quatre traders à la notoriété établie viennent d’être désignés comme adjudicataires du marché de l’importation de 465 000 tonnes métriques (TM) de produits pétroliers pour le compte du 4e trimestre de l’année en cours, soit 150 000 TM de gasoline, 210 000 TM de gasoil, 60 000 TM de Jet A1, 15 000 TM de fuel oil, et 3 500 TM de fuel oil. L’ouverture des plis s’est faite le 03 août dernier dans la plus grande transparence par une commission ad hoc, en présence de tous les soumissionnaires.

Lancé le 17 juillet dernier par le ministre de l’Eau et de l’énergie (MINEE), Gaston ELOUNDOU ESSOMBA, l’appel d’offres international pour importer 465 000 tonnes métriques (TM) de produits pétroliers au titre des mois d’octobre, novembre et décembre 2020, vient de livrer son verdict dans la transparence totale. En témoigne que les opérations du dépouillement et de l’analyse des offres se sont déroulées sous l’œil vigilant d’un comité ad-hoc dans lequel étaient représentés les ministères de l’Eau et de l’énergie, des Finances, du Commerce et des Transports, y compris la Caisse de stabilisation du prix des hydrocarbures (CSPH), et la CONAC étant invitée comme observateur.

Les bonnes affaires de Mocoh Energy

Notons par ailleurs que l’ouverture des plis s’est faite le 03 août dernier en présence de l’ensemble des soumissionnaires, soit 22 traders au total qui ont répondu à cette consultation internationale ouverte supervisée par le Comité interministériel de veille chargé de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers raffinés.

Il ressort à l’issue du dépouillement et de l’analyse des offres que sur le lot A pour la livraison de 150 000 tonnes métriques (TM) de gasoline, la société Mocoh Energy a été logiquement déclarée adjudicatrice avec un niveau de prime de 52 $/TM. Pour ce qui est du lot B pour la livraison 210 000 TM de gasoil, Trafigura et Mocoh Energy raflent la mise avec un niveau de prime qui atteint 62 $/TM. Le lot C portant sur la livraison de 60 000 TM de Jet A1 a été attribué toujours à Mocoh Energy avec un niveau de prime de 54,5 $/TM. La société de trading Vitol SA a été déclarée adjudicatrice du lot D relatif à la livraison de 15 000 TM de fuel oil avec un niveau de prime de 125$/TM. Et Addax Energy a soumissionné avec succès le lot E portant sur la fourniture de 3500 TM de fuel oil avec un niveau de prime de 148 $/TM.

Les livraisons des dits produits pétroliers, apprend-on, se font exclusivement par voie maritime. Comme pour dire que tout autre type de livraison est exclu. Les produits seront livrés à Douala ou Limbe dans les bacs de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP) ou de la Société nationale de raffinage (SNH).

Nouveau mécanisme d’approvisionnement

Depuis fin 2019, le Cameroun a mis en place un nouveau mécanisme d’approvisionnement pérenne du marché à l’effet de minimiser les coûts et les manque-à-gager éventuels qui  allaient continuer à exposer la trésorerie de l’Etat. Il consiste à sélectionner, par appel d’offres international, quatre traders pour une période donnée qui ont la charge de rendre disponible de grandes quantités de produits pétroliers dans les eaux camerounaises afin de les vendre aux marketeurs et importateurs locaux avec comme critère de sélection, un niveau de primes plus compétitif.

Selon Gaston ELOUNDOU ESSOMBA, ce nouveau mécanisme autorisé par le président de la République permet de réaliser des économies budgétaires estimées à 150 milliards de FCFA par an. C’est ainsi que dans le cadre de ces opérations, entre février et mai 2020, le Cameroun a déjà retenu le Nigerian Sahara Energy SA comme principal adjudicataire, avec des niveaux de primes de 30 $/TM pour le super, 45 $/TM pour le gasoil et 55 $/TM pour le jet A1. En dehors de ce dernier, les trois suivants immédiats ont été également été retenus afin d’éviter tous risques de pénurie en cas de défaillance du premier, mais à la condition de s’arrimer au niveau des prix du principal adjudicataire. Il s’agit de Vitol SA, Addax Energy et Petra Energy SA.

Economies budgétaires

Cette démarche avait permis de baisser le niveau de prime qui, jadis, atteignait les 128 $/TM pour le super, 176 $/TM pour le gasoil et 108 $/TM pour le jet A1. C’est dire à la suite du MINEE que l’avantage de ce nouveau mécanisme d’approvisionnement est qu’il permet de réduire considérablement l’enveloppe des subventions des prix des produits pétroliers puisqu’il repose sur des commandes groupées. La mise en œuvre de ce mécanisme a permis à l’Etat de faire des économies budgétaires dans l’année de l’ordre de 150 milliards de francs CFA. Et le prix reste inchangé à la pompe, le gouvernement ayant opté pour le gel des prix intérieurs des produits pétroliers à la sortie des dépôts.

A travers ces économies, apprend-on, une ligne de soutien de 47,88 F CFA à la SONARA a été introduite dans la nouvelle structure des prix pétroliers. Cette ligne permettra à cette entreprise à capitaux publics victime d’un grave incendie fin mai 2019, de se refaire une santé financière et être en mesure de respecter ses engagements vis-à-vis de ses partenaires financiers et de ses fournisseurs et aussi d’envisager plus sereinement le processus de réhabilitation de la raffinerie, processus qui va engloutir la bagatelle de 250 milliards FCFA. Dans la même veine, le Chef de l’Etat a autorisé un prélèvement de 2 FCFA pour la construction de nouvelles capacités de stockage de sécurité de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici