Cameroun – Fecafoot : Voici pourquoi Samuel Eto’o doit virer cet homme du banc de touche des Lions indomptables

0
685

Jamais dans l’histoire des lions indomptables – créés le 31 octobre 1972 par le ministre de la Jeunesse et des Sports Félix Tonye Mbock – le Cameroun du football n’avait été aussi humilié à domicile. Il y a eu le drame sportif de la 8e coupe d’Afrique des nations que le Cameroun a organisé en 1972. Mais, jamais le Cameroun a couru après un tel score. Et dans les vestiaires, c’est plutôt le feu. Alors qu’il était annoncé titulaire et même capitaine du Cameroun ce soir face au Burkina Faso, Eric Maxim CHOUPO MOTING aurait refusé de prendre part à la rencontre.

En effet le joueur du Bayern de Munich qui n’est déjà pas sortie du vestiaire pour la reconnaissance de l’air de jeu vient d’être remplacé par Christian BASSOGOG et le brassard donné à OYONGO BITILO qui sera le Capitaine du soir. Pire CHOUPO ne fait pas partie de la feuille de match, lui qui aurait décidé de ne même pas mettre la godasse et de rester en tenue de ville des lions indomptables à l’occasion de ce match. Il sera donc en tribune à l’heure du match et observera ses coéquipiers.

D’après notre source, il aurait solennellement annoncé devant tout le vestiaire qu’il ne jouera plus jamais avec la sélection tant que Toni Conceiçao est en poste. Si ceci est vérifié, cela viendrait tout simplement confirmer la version selon laquelle la tanière est en feu et serait même en lambeau et que contrairement aux propos du coach CONCEIÇAO, il y’a un réel problème CHOUPO-MOTING dans cette tanière.

Autres faits d’actualité au Cameroun :

Cameroun : Jeune Afrique a déjà identifié un dauphin surprise à la tête du Cameroun après Paul Biya

Cameroun – Finale de la CAN au Stade d’Olembe : Voici comment la CAF a évité la colère du président Paul Biya

Cameroun – CAN 2021 : Albert Roger Milla met les points sur les i et pointe la CAF de Patrick Montsepe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici