Cameroun – Fecafoot : Samuel Eto’o Fils à un pas de l’enfer du football camerounais ?

0
501

L’ancien capitaine des Lions Indomptables a été plébiscité hier lundi 1er novembre 1, en tant que l’un des six délégués de la Ligue régionale de foot- ball du Littoral, à la prochaine assemblée générale élective de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Laquelle lui permettra d’être éventuellement élu président de l’instance.

déposer sa candidature au poste de président de la Fecafoot. Plébiscité le 24 septembre dernier, comme délégué de la Ligue départementale de football de la Sanaga-Maritime (23 voix sur 25 votants), l’ancien pichichi l’a également été en tant que délégué de la Ligue régionale de football du Littoral (37 suffrages sur 39 votants). C’étaient les deux premières étapes indispensables à franchir pour arriver à l’assemblée générale élective de la Fédération (prévue le 11 décembre prochain). A la dite AGE, il représentera la région aux côtés de Stéphane Foko Kamga (35), Mongue Nyamsi (34), Robert Bekek (30), Elongo Kingue (28) et Nguangue Timba (23). « Je tiens à féliciter la grande famille du football du Littoral, pour la hauteur qu’elle a su prendre pour arriver à ce résultat. Evidemment, il y a certaines choses qu’on aura l’occasion de revoir. Il est temps pour nous de donner une chance à notre football. Les délégués sont connus. A vous (les journalistes, ndlr) de demander à ces délégués de prendre leurs responsabilités, pour donner cette chance là au football camerounais, de retrouver la place qui est la sienne », a plaidé l’ancien international camerounais (97 sélections et 50 buts). Pour arriver à la tête de la Fécafoot, il devrait rivaliser avec son ancien protégé, Seidou Mbombo Njoya. En effet, le président par intérim de l’instance dirigeante du football camerounais a quant à lui été élu délégué de la Ligue régionale de football de l’Ouest. Même s’il ne s’est toujours pas déclaré candidat à sa propre succession, il est très peu probable qu’il ne brigue pas le poste. En revanche, Ivo Chi, Jean Crépin Nyamsi, et les anciens Lions Indomptables Emmanuel Maboang Kessack et Jules Denis Onana, ont déjà, comme Eto’o, déclaré leur candidature. 42 équipes fictives Malgré qu’il se déroule sans anicroche, le processus électoral en cours n’est pas à l’abri d’une annulation. En effet, le 7 septembre dernier, la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) a ordonné sa suspension. L’instance a de ce fait donné raison à Maboang Kessack, qui dénonce la présence de 42 équipes fictives dans la liste de clubs des championnats départementaux 2020-2021, qui ont pris part aux élections. Nonobstant cette décision de la CCA, dont Eto’o lui-même demande l’application, la Commission poursuit le processus électoral. Lequel processus a également permis l’élection à l’unanimité (40 voix sur 40) de Robert Bekek, au poste de président de la Ligue régionale de football du Littoral, au détriment de Doumbe Essome (00). Son premier vice-président se nomme Elongo Kingue (27 voix contre 13 pour Mangamba Mangamba), son second Ngassa Mbasi (26 voix contre 13 pour Alassan). Les dix membres élus du conseil d’administration de la Ligue sont François Heya (36 voix), Bonaventure Engome (36), Djocki Ngombe (36), Louis Ebelle (35), Hamadou Dabo (35), Ferdinand Ngoh (35), Makongo Ekitti (35), Bonny Ebongue (34), Log Bang (33) et Vassilios Esseme (35). Le niveau régional franchi sur l’ensemble du territoire national, les yeux sont désormais tournés vers Yaoundé, pour l’AGE de la Fecafoot.

Par Le Messager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici