Cameroun – Fecafoot : Cette sortie d’Abdouraman Hamadou Babba contre la Fifa doit alerter les candidats

0
458

Toujours victorieux dans toutes ses batailles contre la fédération camerounaise de football (Fecafoot) auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS), cet ancien responsable de la Fecafoot cogne fort sur la Fédération internationale de football association (Fifa), l’instance faîtière du football mondial qui a réussi l’exploit d’imposer à la tête de la Fecafoot un « présient honni par le TAS. Voici d’ailleurs sa déclaration :

« Pour la gouverne de certains, il est bon de rappeler ici que la FIFA n’est pas la tutelle de la FECAFOOT. En tant que membre de la FIFA, la FECAFOOT est l’une des 211 fédérations actuellement propriétaires de la FIFA.

Pour des besoins d’organisation et de gestion, les fédérations propriétaires  de la FIFA, réunies en congrès, ont édicté des règles (Statuts et autres règlements) et ont élu un président et des membres de l’exécutif pour diriger la FIFA qui est gérée au quotidien par un personnel recruté au sein du Secrétariat Général.

Parmi les règles édictées par les fédérations propriétaires, il y’a le principe de non-ingérence dans les affaires internes d’une fédération actionnaire prévu à l’article 19 des Statuts de la FIFA.

Ni le Président de la FIFA ni aucune autre personne au sein de la FIFA ne peut donc violer les statuts de la FIFA qui est le résultat de la volonté des fédérations propriétaires de la FIFA.

Comment se fait-il donc qu’un simple employé de la FIFA ose violer de manière aussi délibérée ce principe de non-ingérence inscrit dans les Statuts de la FIFA par la volonté des fédérations propriétaires de la FIFA ?

La réponse se trouve du côté de certaines personnes à la Présidence de la République, qui rabaissent notre pays et permettent à n’importe quel quidam de fouler aux pieds les institutions de notre pays, pour uniquement leur permettre de continuer de gérer le football camerounais à travers des marionnettes. Ils sont nombreux les acteurs du football camerounais qui se sont résignés et ont accepté cet état des choses.

Heureusement qu’il y’a d’autres acteurs du football camerounais, parmi lesquels votre dévoué, qui ont décidé de résister et de défendre ce football malgré les dangers encourus.

Pour finir, j’estime que Facebook représente une formidable plateforme pour échanger les idées et débattre de tous les sujets. Mais certainement pas un espace pour insulter et étaler avec arrogance son ignorance. Si tu ne sais pas que tu ne sais pas, tu ne sauras jamais ! Mais si tu sais que tu ne sais pas, tu sauras !

Bonne journée à toutes et à tous !

é Abdouraman Hamadou Babba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici