Cameroun : Fébrilité autour des élections avec une nouvelle conférence des Gouverneurs

0
60

Ils sont réunis depuis ce matin à l’hôtel de ville de Yaoundé avec un seul point à l’ordre du jour : enrayer toute velléité d’insécurité lors des élections locales du 9 février prochain au Cameroun.

Instruction a été donnée par le chef de l’État, au ministre de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, de tenir la première conférence semestrielle des gouverneurs de région, pour les 13 et 14 janvier 2020. Les 10 gouverneurs de région du Cameroun se retrouvent à l’hôtel de ville de Yaoundé (capitale politique du Cameroun), les 13 et 14 janvier 2020. Il y a juste un mois, les patrons de région étaient sur les mêmes lieux, pour la seconde conférence trimestrielle ( pour le compte de l’année 2019) des gouverneurs de région, après, celle de juin 2019.

La dernière en date, celle de décembre dernier, était essentiellement centrée sur la sécurité des personnes et des biens en période des fêtes de fin d’année, et sur les élections législatives et municipales annoncées.

En convoquant d’urgence une conférence des gouverneurs de région à une période inhabituelle, il est clair et évident qu’il s’agit d’une rencontre commandée par les élections législatives et municipales du 09 février prochain. La situation sécuritaire étant préoccupante dans les deux régions anglophones du Cameroun que sont le Nord- Ouest et le Sud-Ouest. Les deux entités territoriales sont en proie à des velléités sécessionnistes.

Des affrontements opposent régulièrement les milices séparatistes aux forces armées camerounaises. Les séparatistes n’ont cessé de clamer le  » lock down », arguant que les élections législatives et municipales du 09 février 2020, ne se tiendraient pas au Nord-Ouest et au Sud-Ouest.

Source : camer.be

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici