Cameroun : Affaire exclusion de Farida Machia des Lionnes indomptables

0
481

La sociétaire du Sporting club Braga au Portugal n’a pas été convoquée pour la double confrontation face à la RD Congo. Les récents propos désobligeants de sa génitrice en cause.

Source : Repères

Les 3 et 8 octobre 2019, les Lionnes indomptables affronteront en match aller et retour la sélection nationale de RD Congo. Matches comptant pour le dernier tour qualificatif des Jeux olympiques prévus à Tokyo au Japon en 2020. Pour la circonstance, le sélectionneur national Alain Defrasne Djeumfa a convoqué 29 joueuses. Lesquelles ont regagné depuis quelques jours le Centre d’excellence de la Confédération africaine de football (CAF) à Mbankomo.

Parmi les 29 joueuses convoquées, pas l’ombre de Farida Machia. La sociétaire du Sporting club Braga au Portugal paierait ainsi les frais des déclarations fracassantes de sa maman quelques heures après le match retour face à la sélection éthiopienne à Yaoundé, le mois passé. Sur les antennes d’une radio à Yaoundé, la maman s’est lâchée. « Ma fille joue à Braga.

Elle n’a pas besoin de l’équipe nationale du Cameroun. Elle a un diplôme de cinq ans à Boston University. Elle décide de jouer au football, on l’a fait venir. En Ethiopie, même pas une seconde (de jeu), au Cameroun non plus. Le 8 (septembre), elle joue la Super coupe du Portugal. Cela veut dire qu’elle ne sera pas titulaire et le 11, elle joue contre le Paris Saint-Germain dans le cadre de la Ligue des champions européenne. Je pense qu’il y a quand-même un peu de méchanceté de la part d’Alain Djeumfa. Alors de grâce, ne l’appelez plus ! Laissez-la jouer son football. S’il avait besoin d’elle, il l’aurait fait même jouer une seconde», a lâché la mère de la Lionne indomptable.

Pour l’instant donc, elle devra se contenter de voir les matches des Lionnes à travers le petit écran. Dans cette liste des 29 joueuses du sélectionneur Alain Djeumfa, l’on note le retour de la défenseure centrale de Montpellier Easter Mayi Kith. Convoquée pour participer au stage d’avant Coupe du monde à Yaoundé, la canado-camerounaise âgée de

21 ans n’avait pas été retenue pour le stage final. De bon augure après le départ probable à la retraite de l’ex-capitaine Christine Mani.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici