Cameroun : Emile Andzé Andzé ou la chute d’un baobab du RDPC de Paul Biya

0
500

Emile Andzé Andzé perd la mairie de Yaoundé I siège du Palais présidentiel d’Etoudi. Guète-t-il le poste de Grand maire de Yaoundé ? Les élections de l’exécutif communal du Premier arrondissement de la capitale camerounaise se sont déroulées dans une tension perceptible, marquant la chute du baobab Emile Andzé Andzé.

« Enfin le baobab de Nkolndom est tombé », a-t-on pu entendre dire hier à Yaoundé. Et pourtant l’élection de l’exécutif communal de la commune de Yaoundé 1er ne s’était pas encore tenue. L’on avait seulement appris que Jean Marie Abouna, le « tout puissant » président de la section Rdpc (rassemblement démocratique du peuple camerounais) de Yaoundé I avait décidé de présenter sa candidature à la tête de la mairie. D’ailleurs, c’était lui la tête de liste aux dernières municipales tenues le 9 février dernier.

L’on avait alors commencé le deuil de l’époque d’Emile Andzé Andzé, maire de Yaoundé I depuis 24 ans et président national des Conseils et villes unis du Cameroun. La guerre était déjà ouverte entre les deux personnalités, selon la presse. Emile Andzé, fils du tout puissant ministre de l’Administration territoriale Gilbert Andzé Tsoungui, de regrettée mémoire, avait accédé à la mairie dans un contexte de tensions, les natifs de Yaoundé I estimant qu’il n’était pas un autochtone, mais un allogène dont le père a usé de son pouvoir pour déplacer les frontières du département du Mfoundi afin que son village, Nkolndom, jadis dans le département de la Lekié, dépende désormais du Mfoundi.

C’était alors la guerre entre Emile Andzé Andzé protégé par son père et Philippe Mbarga Mboa, qui nourrissait, selon certains, la même ambition. Entre temps l’actuel ministre chargé des missions à la présidence de la République a occupé des postes plus importants tels le ministère de la Jeunesse et des Sports. Certains observateurs pensent que l’ex maire de Yaoundé I a des ambitions de conquérir – par voie d’élections – le poste de Grand maire de la ville de Yaoundé en remplacement de Gilbert Tsimi Evouna, actuel délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé. Wait and see.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici