Cameroun : Elus locaux et CTD au Sieloc, vitrine économique de la Décentralisation à Yaoundé

0
631

Le premier rassemblement économique se tiendra à Yaoundé – capitale du Cameroun – en début du mois de juillet prochain dans la perspective des « Grandes opportunités et autonomisation financière des CTD, cap vers un Cameroun nouveau ».

La décentralisation annoncée au Cameroun dans la nouvelle constitution du 18 janvier 1996 fait encore son petit chemin vers sa concrétisation. Transfert des compétences à pas de tortue, transfert des ressources financières et humaines à la petite semaine, les Collectivités territoriales, qui attendent encore tout du pouvoir central semblent étouffer. Et pourtant, une autonomisation financière est possible.

« Un salon connecté aux ambitions émergentes et participantes. Collectivités locales, entreprises,, tutelle, patronat, investisseurs, porteurs de projets, diaspora, société civile, ONG… A tous les échelons des territoires, des femmes et des hommes contribuent à l’amélioration des conditions de vie des populations à la base ainsi qu’au développement du Cameroun dans sa globalité », ainsi plante le décor le promoteur de l’événement, Maurice Okala Onguene.

Le salon international des élus locaux et des CTD (Sieloc) prévu du 5 au 8 juillet 2022 au Musée national et à l’Hôtel de Ville de Yaoundé apparaît donc comme une vitrine d’opportunités économiques dédiés à tous les exécutifs locaux et les acteurs de la commande publique, communément appelés prestataires de services. Chacun expert dans son domaine, viendra alors présenter ses expériences, solutions ou services visant le développement local.

Beau risque ?

« Oui, nos CTD constituent un beau risque d’investissement », rassure le promoteur de l’événement, Maurice Okala Onguene, qui semble bien connaître les atouts dont disposent les collectivités territoriales décentralisée (CTD) au Cameroun. Seulement, « y investir semblait autrefois constituer un véritable casse-tête pour toutes les catégories d’acteurs capables d’accompagner l’essor de développement local », explique le promoteur du rendez-vous de Yaoundé.

Il évoque la loi de 2019 sur les CTD, qui « est considérée comme du pain béni pour la, pleine implication des populations à la base dans la gestion des affaires locales ». Elle doit permettre d’entrer de pleins pieds dans une ère nouvelle vers une véritable responsabilisation des élus locaux, partant de la planification, l’implémentation, le suivi des affaires locales ainsi que la valorisation de la compétence humaine locale en vue d’une meilleure appropriation des compétences transférées.

Il est important de rappeler que le processus de décentralisation connaît un approfondissement depuis le 24 décembre 2019 avec la loi sur le Code général des CTD, qui consacre le principe de transfert des compétences de l’Etat central aux Collectivités territoriales décentralisées en matière économique, sociale, sanitaire, éducative, sportive et culturelle et, depuis le 6 décembre 2020, les élections régionales ont vu émerger de nouveaux acteurs sociaux, « parachevant ainsi le processus de décentralisation au Cameroun », appuie le promoteur de l’événement, Maurice Okala Onguene.

Avis

Plusieurs personnalités se sont déjà prononcées sur le projet en phase de réalisation, à l’instar de Gaston Komba, ancien député et ancien Secrétaire général de l’Assemblée nationale. Selon lui, « le Sieloc initié par une jeunesse dynamique et citoyenne à travers son promoteur mérite toute notre admiration ainsi que nos encouragements. » Il pense qu’il n’y a « rien de mieux que de faire connaître davantage sa collectivité territoriale décentralisée, de présenter ses atouts, vendre, au mieux de positionner son potentiel… »

D’autres voix convergentes se sont fait entendre. Notamment le député François-Xavier Mpon, le chef traditionnel Assçogo Nana ou Pascal Nken Nemb, maire de Bot-Makak, pour qui « il est temps de pouvoir compter sur nos partenaires, de les rassurer. Le Sieloc reste donc le lieu privilégié pour nous retrouver ».

????????????????????????????????????

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici