Cameroun – Eau potable : G. Bolenga Dg de Camwater dans l’étau des réseaux

0
438

Ceux qui font l’exégèse de tout ce que publie sur les réseaux sociaux Boris Bertolt sur la Camwater, estiment, flamberge au vent, que le Dg de cette société publique n’est aujourd’hui victime que des différents et nombreux réseaux claniques laissés dans cette société qui n’a eu que des Dg originaires d’un même département, La Mefou et Akono, depuis la lointaine époque de Clément Obouh Fegue.

Par La Nouvelle

En alimentant avec une ardeur inusitée une chaudière à ragots qui a fini depuis quelque temps par plonger toute la Camwater dans une ambiance particulièrement primesautière dans laquelle triomphent le dénigrement gratuit, les procès en sorcellerie de tout acabit, le mensonge éhonté et la médisance ignoble, les forces coalisées des différents réseaux claniques de la Camwater fournissent aujourd’hui aisément les clés essentielles pour comprendre leur paranoïa. Il se dit ainsi en petits comités dans ces milieux que Gervais Bolenga, tout premier Dg non originaire de la Mefou et Akono depuis des décennies, est victime, à la fois, de ses origines, de sa rigueur et de sa détermination à démanteler tous les réseaux de faux qui, pendant de longues années, avaient fini par gangrener aussi bien l’ex-Snec que la Camwater.

Sans doute Gervais Bolenga fait-il figure de lapin perdu au milieu de ce poulailler de faux divers et de copinages affairistes, peuplé apparemment surtout, depuis des décennies, d’oies, de dindes et de petits coqs paranoïaques et prévaricateurs sur fond d’intrigues claniques. On pourrait donc très vite comprendre ce qui se passe depuis l’arrivée de Gervais Bolenga. Surtout dans sa détermination à mettre un terme à toutes les nombreuses pratiques blâmables devenues courantes dans cette société prise en tenaille par de nombreux réseaux d’affaires. Des réseaux solides et tentaculaires qui sont depuis fort longtemps adossés sur une coalition de clans mafieux animés par des tenants d’un seul département : la Mefou et Akono. Ceci, face à un Dg originaire de la région de l’Est voué aux gémonies du seul fait de ses origines. Un Dg devenu à l’occasion pour des colporteurs des ragots de ces réseaux, comme cette carpette sur laquelle tous ces braillards absurdes doivent venir aujourd’hui s’essuyer leurs pieds crottés.

Habiles et manipulateurs à souhait, il ne leur faut pas des versets des Saintes Ecritures pour ce faire. Ce d’autant plus que l’engagement  résolu du Dg à traquer les faussaires et à démanteler tous les réseaux obscurs, les rend hystériques et fous. Au contraire, ce sont à cet effet des tombereaux de brocards, d’outrages et de sottises qui sont ainsi déversés sur Gervais Bolenga dans les réseaux sociaux. Ce sont des vertes et des pas mûres qui prospèrent à un rythme luciférien dans des joutes de ragots indécents et sans intérêts où rien n’échappe aux serres des médisants délurés.

Donnant parfois du grain à moudre à certains journaux hautparleurs pour faire entendre leurs grosses caisses dans une farandole échevelée de contre-vérités et de grossiers mensonges volontairement concoctés pour jeter en pâture ce Dg emmerdeur et empêcheur-de-bouffer-tranquille. Gervais Bolenga a beau être habitué aux accusations les plus invraisemblables depuis qu’il a été nommé Dg de la Camwater…

*Lire la suite en kiosques lundi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici