Cameroun – Dons du MRC refusés: Célestin Bedzigui « casse la baraque »

0
580

Le président fondateur du Parti de l’Alliance Libérale a récemment été élu premier adjoint au maire de Monatele, une commune du département de la Lekié, région du Centre. Election annulée par le tribunal administratif devra être reprise. Célestin Bedzigui avait déjà demandé la condamnation de Maurice Kamto et l’acquittement de tous les autres détenus MRC. Voici ce qu’il a déclaré en ce qui concerne le matériel que le ministre de la Santé publique a refusé de réceptionner, parce que venant du MRC sous les oripeaux d’une association dite illégale, Survie Cameroun – Survival Initiative.

‘Si Mon cher Kamto ne trouve pas preneur de  son matériel anti Corvid 19 au niveau central, moi je suis preneur pour les populations de Monatele. J’ai la faiblesse de penser que d’autres responsables de CLDs seraient ravis de recevoir ce matériel.  J’ai même envoyé des messages whatsapp à Christian Ebola et à S.M. Biloa Effa dans ce sens. Attendons voir si les gens sont sincères ou s’ils sont dans une manœuvre politicienne.  En rendant publique, ma démarche, je veux que l’opinion apprécie et juge. Cela dit, notre « guichet » de réception ne sera ouvert que pendant une dizaine de jours car  après, il sera fermé… et pour cause.

En effet, la conclusion qu’on peut tirer des récentes mesures gouvernementales laissent accroire que dans les prochains jours, personne n’ aura plus besoin de ces bibelots quand tout le monde aura compris que chez nous,  le  coronavirus tue 200 fois moins que le paludisme, 100 fois moins que le SIDA, 10 fois moins que les accidents de la route… On n’a pas fini d’imposer la moustiquaire imprégnée ou la capote  pour les deux endémies citées qui provoquent tant de morts pour que pour une maladie qui a tué moins de 100 personnes en un mois dans tout le pays, on chamboule tout, avec par exemple,  la soirée venue,  empêcher la braiseuse de faire son travail, au gars d’avoir ses deux bières avec la fille au bar avant qu’ils aillent prolonger la nuit ailleurs… etc…

A y regarder de près et pour être pragmatique, c’est tout simplement maboul comme dirait quelqu’un. En tout cas, à l’analyse, le Président Biya semble l’avoir ainsi compris et a entamé un rétropédalage à sa  manière, rusée et calculée. Et s’il avait raison? Que les Blancs nous foutent la paix… Nous on a l’Akouk et le « piba » pour juguler ça… Vasta!!! »

S.M. Célestin Bedzigui, Maire A#1 de Monatele

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici