Cameroun : Des ex-employés de EDC Lom Pangar réclament 800 millions de FCFA

0
56

Ils ont récemment manifesté au site du barrage de retenue dans la région de l’Est Cameroun et au siège de l’entreprise à Yaoundé.

Ils étaient une vingtaine de personnes au rez-de-chaussée de l’immeuble qui abrite le siège de la société de production de l’énergie électrique au Cameroun (EDC) à manifester pour exprimer leur colère. Au même moment – le 10 juillet 2020 – leurs collègues manifestaient également sur le site du barrage de retenue d’eau de Lom Pangar dans l’arrondissement de Belabo, département du Lom et Djerem, région de l’Est Cameroun. Ils réclament plus de 800 millions de FCFA à EDC.

Il s’agit de quelque 2.000 personnes, selon des sources sûres. Pour certains, il s’agit de leurs droits impayés après des licenciements abusifs. A EDC, entreprise que dirige Théodore Nsangou, des responsables martèlent que ceux qui se plaignent sont, pour certains des imposteurs, pour d’autres ils auraient déjà perçu leur droits à l’instar d’un certain Ngono habitant le quartier Nkolbisson à Yaoundé, qui avait été licencié pour faute lourde. Sur les 2.000 personnes à qui EDC devrait de l’argent, seules 1.000 auraient décidé d’intenter un procès contre leur ancien employeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici