Cameroun – Crise Anglophone : Un leader ambazonien Dr Ayaba Cho Lucas demande la fin des villes-mortes

0
158

Est-ce le signe des temps qui annoncent de bonnes nouvelles. Notamment, la fin de la crise anglophone ? Sur le mur Facebook de Serge Gautier Onanina, Secrétaire National à la Communication du parti politique le PURS, l’on a lu ce message publié hier vers 16h : « Crise dans le Noso : le leader ambazonien Ayaba Cho Lucas ordonne la fin du ghost town ».

« Dr Ayaba Cho Lucas, le commandant en chef et « président de la guerre d’indépendance d’Ambazonie », a ordonné « la fin du ghost town » dans les deux régions anglophones du Cameroun. Pendant plus de quatre ans, les villes mortes n’ont pas obtenu les résultats souhaités, et au lieu de cela, « les militaires les utilisent à leur avantage pour cibler les ambazoniens connus sous le nom de forces de la restauration ».

Cette décision fait aussi suite à la mobilisation des populations de certaines villes à l’instar de Bamenda qui, la semaine dernière, avaient déjà décidé de sortir en masse vaquer à leurs occupations le lundi et à ne plus respecter le mot d’ordre de ville morte ou ghost town prôné par les séparatistes. »

Féliciter cet Ambazonien de prendre la bonne décision dans une zone du Cameroun gravement sinistrée et admirer le courage des populations à dire NON aux villes mortes. Cette crise a déjà fait trop de mal au Cameroun, aussi bien sur le plan social que sur le plan économique et même politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici