Cameroun – Covidgate : L’argent du Covid-19 sort du bois après les actions du Minfi Louis Paul Motaze

0
334

Par Boris Bertolt

Le 23 juillet 2021, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, devant les députés de l’Assemblée nationale présente le rapport d’exécution du fond spécial de solidarité nationale dans la lutte contre la COVID 19.

Il affirme à cet effet que 45, 9 milliards FCFA de ces fonds ont été mis à la disposition du ministère de la Santé. Une affirmation que contredit très vite le ministre de la Santé Manaouda Malachie. Ainsi, dans un courrier daté du 27 juillet 2021 il affirme que c’est plutôt 34,5 milliards FCFA que son ministère a reçu. Il y a donc un gap d’environ 10 milliards 400 millions Fcfa entre ce qu’affirme Louis Paul Motaze et ce que dit avoir reçu le ministère de la Santé.

La fuite de la lettre de Manaouda Malachie déclenche un tollé au sein d’une opinion publique qui croit dur comme fer que la gestion de la COVID 19 au Cameroun a été entachée de détournement. Les fonctionnaires de la direction du Budget du ministère des Finances ne partagent pas l’opinion du ministre de la Santé publique et affirment que c’est effectivement 45, 9 milliards FCFA que les finances ont débloqués.

Leurs documents révèlent que c’est effectivement 45,5 milliards FCFA qui ont été débloqués. Soit : 34,5 milliards représentants le montant payé par le Payeur spécialisé au près du MINSANTE avant la mise en place du dispositif institutionnel ; 3, 3 milliards pour les prestations payés par le CAS (compte d’affection spécial) COVID 19  issus des dons des personnes physiques et morales.

7, 4 milliards de la paierie spécialisé CAS COVID à la demande du MINSANTE pour la prise en charge des patients COVID hôpital Laquintini (250 millions) ; Prise en charge des patients ORCA (400 millions). L’acquisition de 4 millions de vaccins (3, 9 milliards) etc…..  C’est donc l’ensemble de ces dépenses comptabilisées qui font 45,5 milliards. Selon les responsables du ministère des Finances, ce sont les collaborateurs du ministre de la Santé publique qui l’ont induit en erreur.

En effet, si Manaouda Malachie a simplement pris en compte les 34, 5 milliards, c’est parce qu’il revenait à l’une des personnes de son ministère ayant participé aux travaux d’élaboration du rapport, de lui signifier que le rapport prenait en compte les avances de 7,4 milliards FCFA et 3, 3 milliards de FCFA qui ont été comptabilisés par la direction générale du Budget en incluant les 34, 5 milliards FCFA. Ce qui n’a pas été fait. Il semble s’être agit dès lors d’une incompréhension qui a courroucé jusqu’au plus haut sommet de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici