Cameroun – Covid-19 : Voici les ministres qui ne vont pas échapper à la colère du président Paul Biya

0
518

Après la publication du rapport intégral de la Cour des Comptes, le président de la République Paul Biya aurait ordonné l’audition de tous les ministres soupçonnés de malversations.

Source : Cameroun Info.net

l y a de cela une semaine,  la synthèse du rapport final de la Cour de Comptes de la Cour Suprême sur la gestion des fonds destinés à la lutte contre le coronavirus et ses corollaires, a fuité sur la toile. Le document de 27 pages faisait l’économie des dysfonctionnements et des malversations observés dans la gestion desdits fonds. On y évoque notamment des dépassements de budget, des attributions douteuses de marchés etc.

Trois ministères sont principalement concernés par ce scandale financier. Il s’agit du ministère de la Santé Publique, celui de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et du ministère des Finances qui ont dépensé en tout et pour tout, la bagatelle de 167,7 milliards de FCFA. Les autres administrations retenues par le premier ministre, Joseph Dion Ngute, sur la liste des attributaires des fonds Covid-19 n’ont dépensé que 9,8 milliards de FCFA.

«Comme dans le premier rapport provisoire, la Chambre relève un certain nombre de dysfonctionnements. Elle note par exemple que des marchés importants ont été attribués à des entreprises ne justifiant d’aucune expérience. Le cas de MEDELINE MEDICAL CAMEROON SA qui a bénéficié d’une surfacturation de 15,3 milliards de FCFA dans le cadre de la fourniture des tests COVID. La Chambre déplore aussi la violation du Code des marchés publics. Elle mentionne à ce sujet que deux marchés d’un montant de 631,6 millions de FCFA ont été attribués au directeur général de la société SARL BF Rest dans le cadre de l’aménagement du centre de prise en charge des patients d’ORCA à Yaoundé. Le problème c’est que le directeur général de SARL BF Rest est aussi le directeur général d’ORCA, qui appartient au groupe PROMOTAL», pouvait-on lire dans un article mis en ligne sur votre site le 29 juin 2021.

Face à cette situation, le magazine Jeune Afrique nous apprend que le Président de la République, Paul Biya,  a récemment ordonné l’ouverture de plusieurs enquêtes. Les enquêteurs du Tribunal Criminel Spécial à qui l’une des investigations a été confiées, ont ainsi auditionné tous les membres du gouvernement, «dont les ministères avaient été retenus par le premier ministre Joseph Dion Ngute sur la liste des attributaires des fonds Covid-19.Ils ont été entendus, pour la plupart, dans leur bureau», lit-on dans un article mis en ligne le jeudi 8 juillet 2021, sur la plateforme numérique du magazine panafricain.

Pour mémoire,  A l’initiative du président de la République, plusieurs membres du gouvernement, dont le premier ministre,  Joseph Dion Ngute, avaient déjà été précédemment auditionnés dans le cadre de cette même affaire. Les conclusions de ces auditions sont toujours attendues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici