Cameroun – Covid-19 : Les inquiétudes de Martin Camus Mimb de RSI

0
355

Le journaliste sportif et patron de radio Sport Info reconnaît que le ministre camerounais de la Santé publique Manaouda Malachie a bien géré le début de la crise du coronavirus HB au Cameroun. Cependant, au moment où les chiffres ne font que grimper, Martin semble inquiet. Inquiétudes à lire dans les phrases qui suivent :

Par Martin Camus Mimb

Monsieur le Ministre de la santé, Votre activité très appréciée au début, commence à inquiéter. La calculatrice macabre que vous tenez en main et qui nous fait chaque jour l’addition des morts et des contaminés inquiète de plus en plus…parce que en plus de la vôtre, d’autres ont installé des logiciels de détection des morts à distance et publie au gré de leur popularité sur les réseaux, des avis de décès qui créent davantage la panique que la sensibilisation. Quand on n’annonce pas un mort dans un hôtel, on annonce un autre dans un autre hôpital…et la panique s’installe encore plus.

« La gestion des cas de maladies et de décès est entrain de vous échapper ». La première phase de la communication qui était liée à la sensibilisation est un succès, et chacun sait ce qu’il a à faire, même ceux qui refusent de les appliquer. La deuxième phase qui devrait consister à la gestion des cas de maladies et de décès est entrain de vous échapper. Depuis le décès de M. Moukouri à Douala, les réseaux sociaux vont plus vite que vous. Depuis hier, on est à l’annonce des décès à Douala, aujourd’hui dans les hôtels à Yaoundé…ce n’est pas pour rassurer. Vrai ou faux, quelque chose vous échappe désormais. Simplement parce qu’il est difficile de gérer l’hôpital et les médias.

Propositions

-Les centres de communication gérés par les professionnels de la communication de crise. Chaque matin et chaque soir, ils mettront à votre disposition des éléments de langage pour faire un point radiotélévisé…

-L’Ouverture des Pavillons Covid19 dans tous les hôpitaux de référence pour rediriger les malades ou ceux qui soupçonnent d’être infectés, afin de décongestionner les centres uniques très sollicités…

-La publication officielle des manifestes des vols ou des personnes qui se sont soustraites au confinement. Et par la même occasion, demander à tous les passagers des vols au moins cinq jours avant la fermeture des frontières, de se soumettre au test…le virus n’est pas entré le jour où les frontières ont été fermées…

-La production quotidienne d’une minute de la santé pour sensibiliser aux questions essentielles comme l’utilisation de la chloroquine et autres produits, la plupart des gens ayant acheté sans ordonnance et sans connaître la posologie ou le mode d’emploi. Cette minute est mise à la disposition de tous les médias sans exclusive pour diffusion en boucle…

Inutilité de décompter les morts

Compter les morts et les infectés n’est utile que pour l’Organisation Mondiale de la Santé pour affiner ses statistiques. Nous nous avons besoin des solutions ou des espoirs de solutions. Je vous demande peut-être un peu trop, mais parce que vous êtes seul à monter au filet. Prière de transmettre si besoin.

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici