Cameroun – Covid-19 : Le gouvernement rapatrie ses compatriotes

0
145

Alors que le Premier ministre signale que 675 premiers Camerounais bloqués à l’étranger ont été ramenés au Cameroun, 668 autres devraient arriver dans les prochains jours.

Par Essingan

Le Comité interministériel chargé d’évaluer et de suivre la mise en  œuvre de la stratégie de riposte du gouvernement contre la pandémie du Covid-19, dit travailler d’arrachepied pour le retour au Cameroun, de tous les compatriotes bloqués à l’étranger pour cause de fermeture des frontières, du fait de la pandémie qui fait rage sur l’ensemble de la planète. Aussi les pouvoirs publics sontils en train de prendre progressivement des mesures idoines pour faire rentrer au pays, les Camerounais coincés à l’étranger. A Dubaï dans les Emirats arabes unis le consul général du Cameroun, Donatien Mebouogue a appelé les Camerounais à faire un test à leur arrivée et à respecter la quarantaine.

Cette exigence est celle prescrite par les autorités camerounaises. Elle stipule en réalité que les Camerounais volontaires pour le processus de rapatriement de devront obligatoirement faire leur test au Covid-19 à l’arrivée et s’engager sur l’honneur à respecter toutes les indications des autorités sanitaires dans le cadre de la quatorzaine. Les diplomates camerounais des pays concernés, demandent aussi à leurs compatriotes de rester en alerte afin d’être informés en temps opportun, sur les modalités de rapatriement. A l’issue de la réunion du Comité interministériel en charge de la lutte contre le Covid-19, tenue le 23 avril 2020, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a annoncé que 668 Camerounais, bloqués à l’étranger depuis la fermeture des frontières nationales le 18 mars, vont bientôt être rapatriés.

Au tout début du dépistage des premiers cas du Coronavirus au Cameroun, des voyageurs en provenance des pays à risques, se sont soustraits aux mesures de quarantaine édictées par les autorités. A Yaoundé, on accuse ces derniers d’être à l’origine de la propagation rapide de la maladie. Le gouvernement veut désormais éviter d’autres erreurs de même nature. A ce jour, «un premier contingent de 675 Camerounais a déjà été rapatrié depuis la fermeture des frontières nationales depuis le 18 mars et 668 autres se trouvent encore bloqués dans plusieurs pays étrangers» souligne le communiqué signé par le secrétaire général des services du Premier ministre.

Le gouvernement rapatrie des compatriotes Des négociations sont en cours à la diligence du ministre des Relations extérieures, pour l’organisation des vols spéciaux avec l’appui des chancelleries étrangères et des représentations diplomatiques du Cameroun concernées en vue du rapatriement dans les prochains jours du deuxième contingent renseigne Séraphin Fouda dans son compte-rendu de la réunion du comité interministériel chargé d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie du Covid-19. Parallèlement, le gouvernement facilite le rapatriement des étrangers désireux de retourner dans leurs pays respectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici