Cameroun – Corruption dans les Marchés publics : Risques du retrait des financements de la BAD

0
132

Si la mafia d’Etat vient à sélectionner Sinohydro malgré toutes les irrégularités ayant entachées le processus, le principal bailleur de fonds pourrait se retirer du projet et les autres entreprises en lice pourraient porter plainte au Cameroun.

Par Essingan

Une enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la BAD a établi que Sinohydro Corporation s’était livrée à une pratique frauduleuse en appelant à des marchés de travaux dans le cadre du projet d’appui au secteur routier financé par la BAD en Ouganda. L’entreprise chinoise Sinohydro a déjà obtenu des contrats au Botswana et a eu un conflit prolongé avec le gouvernement du Botswana au sujet de la construction de l’aéroport international Sir Seretse Khama. Le projet a été entaché de controverse en raison de dépassements de coûts, de retards et de problèmes techniques. Le 15 juin 2017, le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé la conclusion d’un accord de règlement avec Sinohydro Corporation. Une enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la BAD a établi que Sinohydro Corporation s’était livrée à une pratique frauduleuse en appelant à des marchés de travaux dans le cadre du projet d’appui au secteur routier financé par la BAD en Ouganda.

Dans le cadre du règlement, la BAD impose une non-exclusion conditionnelle pour une période de trois ans, sous réserve que l’entreprise améliore son programme mondial de conformité d’entreprise au cours de cette période à l’entière satisfaction de l’institution. La BAD vérifiera l’adéquation du cadre de conformité de Sinohydro Corporation et la robustesse de sa mise en œuvre avant toute décision de libération. En outre, Sinohydro Corporation s’est engagée à coopérer avec le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption dans ses enquêtes sur des cas non liés de faute dans des projets financés par la BAD.

La période de non-exclusion conditionnelle peut être réduite à 24 mois si Sinohydro Corporation se conforme à toutes Risque du retrait des financements de la BAD conditions de l’accord par anticipation. «Le but du régime de sanctions de la Banque est à parts égales de dissuader les pratiques sanctionnables telles que la fraude et la corruption et de réhabiliter les entités qui se sont livrées à de telles activités», déclare Anna Bossman, Directrice du Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la BAD. «S’engager avec les entreprises et assurer la mise en œuvre de solides mesures de protection de la conformité est essentiel pour éviter la récidive». En 2013, Sinohydro Corporation aurait participé à un appel d’offres pour des marchés de travaux dans le cadre du projet d’appui au secteur routier financé par la Banque en Ouganda. L’enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption a révélé que Sinohydro Corporation avait déformé son expérience de projet antérieure en utilisant comme références des contrats non encore achevés avec succès et en grande partie.

Urgent !

SVP Suivez l’actualité du Cameroun en Installant sur votre Téléphone l’Application CamerPress en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici