Cameroun – Concours de l’Emia : Le Mindef Joseph Beti Assomo et le trafic d’influence

0
614

Lundi, 25 janvier dernier, le ministre délégué à la présidence, chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo déclare classées toutes les dispenses d’âge aux épreuves en cours de préparation.

Par Essingan

Le ministre délégué à la présidence, chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo a, dans un communiqué rendu public le lundi 25 janvier 2021, indiqué fermement que d’où qu’elles viennent, les demandes de dispenses d’âge qui inondent ses services depuis le lancement du recrutement en cours de 6070 jeunes camerounais, «sont vouées au classement pur et simple». Le Mindef s’adresse à la fois aux parents qui sont prêts pour faire enrôler leur enfant dont l’âge est dépassé dans les forces de défense. Et ceux de ses collaborateurs ou tout autre, tentés par des marchandages en tout genre. D’autant qu’à écouter des experts, les dispenses d’âge accordées par le passé, se sont avérées peu productrices.

Le poids de l’âge peinant à supporter les exercices physiques qu’imposent les centres d’instructions. Le Mindef tient donc dès le départ à lutter contre d’éventuels maillons faibles dans les rangs. Au cours de cette année 2021, les forces de défense camerounaises veut étoffer ses effectifs à travers un recrutement de 6070 Camerounais dont 700 élèves sous-officiers des armées option service général et 40 élèves sous-officiers des armées option santé militaire.

Le communiqué Mindef rendu public le 13 janvier dernier annonce également, le recrutement de 5330 soldats et matelots de 2e classe. Le délai de dépôt des dossiers court depuis le 14 janvier pour s’achever le 10 mars 2021 dans les 10 chefs-lieux de régions. Les dossiers sont attendus dans les postes de commandement du secteur militaire du lieu de résidence du candidat. Les conditions générales à remplir pour faire acte de candidature, précise le communiqué de Joseph Beti, qu’il faut être Camerounais, n’avoir jamais été condamné, être célibataire sans enfant à charge, être apte à satisfaire aux épreuves sportives, intellectuelles et médicales, avoir une taille minimale d’un mètre 66 pour les garçons et un mètre 6 pour les filles. Les candidats aux 700 élèves sous-officiers des armées doivent être âgés de 18 ans au 1er janvier 2021 et 23 ans au plus au 31 décembre 2021. Ils doivent en outre être titulaires du probatoire ou du Gee Ordinary Level ou d’un diplôme équivalent.

Les postulants aux 70 élèves sous-officiers des armées option santé militaire, doivent être âgés de 18 ans au moins et de 28 ans au plus. Il leur exigé le probatoire ou du Gee Ordinary Level ou tout diplôme équivalent. Par ailleurs, ils sont tenus d’être titulaires d’un diplôme d’État d’infirmier ou du diplôme de technicien médico-sanitaire ou d’un diplôme équivalent. Les autres diplômes en santé tels que la psychologie, la psychiatrie, la réanimation, sages-femmes entre autres sont des atouts supplémentaires pour les candidats titulaires. Le recrutement des 5330 soldats et matelots de 2e classe, est ouvert aux 18 ans au moins et aux 23 ans au plus. Les prétendants sont tenus d’avoir le Bepc ou du Gee Ordinary Level ou un diplôme équivalent. Le Mindef souligne que pour tous ces recrutements, il est recommandé à chaque candidat d’introduire dans son dossier, la photocopie légalisée de son diplôme le plus élevé.

Les dossiers de candidature pour ces différents recrutements sont composés d’une demande manuscrite timbrée à 1000Fcfa signée du candidat et adressée au Mindef. Les candidats doivent, sur la même lancée, produire une copie certifiée de l’acte de naissance, une copie certifiée conforme du diplôme ou des deux diplômes pour ce qui est de la santé militaire, une attestation de présentation de l’original du diplôme, un curriculum vitae, une fiche de renseignement dûment remplie, un certificat de nationalité délivré par les services compétents, un extrait de casier judiciaire du bulletin N°3 datant de moins de trois mois. Le certificat de célibat, quatre photos 4×4, une enveloppe timbrée à 1000Fcfa, un reçu de versement de la somme de 10 000Fcfa pour les candidats soldats et matelots de 2e classe et de 15 000Fcfa pour les candidats élèves sous-officiers, ne sont pas en reste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici