Cameroun – CNI : Plus de 3 millions de Camerounais ont de multiples identités

0
195

Le secrétaire général de la délégation générale à la Sûreté nationale (Dgsn), Dominique Baya était face à la presse vendredi, 08 janvier 2021. Il a précisé que seule la première identification est reconnue par le système.

Par Essingan

Des messages persistants et le hashtag «#JeVeuxMaCni» ont inondé les réseaux sociaux et autres groupes de partage depuis une dizaine de jours. Un vent suivi par nombre de Camerounais n’ayant pas forcément des difficultés d’accès à leur pièce officielle d’identification. Eux qui par ailleurs ne prennent pas la peine, faute d’information probablement, de consulter les outils officiels de communication de la Dgsn. En tout cas, face à la presse, le secrétaire général (Sg) de la délégation générale à la Sûreté nationale (Dgsn), Dominique Baya en a profité pour dérouler des chiffres, procédures, mécanismes et perspectives.

Pour lui, le système d’identification du Cameroun dont la sensibilité est des plus élevées, détecte plus de trois millions de Camerounais auteurs de plusieurs identités. «Cela devient presque impossible pour ces derniers d’obtenir une nouvelle carte nationale d’identité, car le système reconnaît seulement la première identification comme authentique».

Le Dgsn fait état de plus de 03 millions de doubles identités expliqué le Sg de la Dgsn. La délégation générale à la Sûreté nationale reconnaît que l’ancien système d’établissement de la carte nationale d’identité présentait de nombreuses failles. La principale étant, la possibilité d’établir plusieurs cartes pour une même personne. Ce qui ouvrait les portes aux fraudes et autres manipulations. Le Sg a cité à l’occasion un faisceau de délits et crimes dont la possibilité de percevoir des salaires à la place des citoyens légitimes, celle d’effectuer des opérations bancaires illégales, la commission d’actes par des tiers au nom d’autres citoyens.

Raison pour laquelle, la délégation générale à la Sûreté nationale a estimé qu’il était urgent d’installer un nouveau système permettant de mieux protéger la nationalité camerounaise. Ce nouveau système résout l’équation de la détention de plusieurs identités. à ce sujet, le président de la République a marqué son accord pour cette réforme en cours. A ce propos, les anciennes cartes restent valable jusqu’à leurs dates d’expiration. Les chiffres de la Dgsn renseignent que le Cameroun compte à la date du 08 janvier 2021, 280 postes d’identification, 50 postes mobiles, produit 10 mille cartes par jour et bientôt 15 mille.

Dans cette mouvance de la performance et de plus de sécurisation des titres identitaires, Dominique Baya annonce que le passeport nouveau, un document plus sécurisé, sera disponible en 48h. La Dgsn en appelle à la collaboration des citoyens pour des corrections sur les documents objets de contentieux. De même que le Sg Dgsn a émis le souhait que les usagers soient plus attentifs au moment d’introduire les données pendant l’établissement de leur Cni. Car, tout changement y compris du numéro de téléphone, doit être signalé.

Urgent !

SVP Suivez l’actualité du Cameroun en Installant sur votre Téléphone l’Application CamerPress en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici