Cameroun : Chemuta Divine Banda des Droits de l’homme se casse

0
237

Le président de la Commission nationale des Droits e l’homme et des libertés a rendu l’âme ce jour à 74 ans.

C’est la Cameroon radio television (Crtv), qui a annoncé la nouvelle : Chemuta Divine Banda est décédé des suites de maladie. Le Dr Chemuta Divine Banda était le président de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (CNDHL) depuis janvier 2004. Il s’est toujours distingué par ses prises de position fortes contre les dirigeants, qui l’ont pourtant nommé.

Tout récemment, il a demandé au gouvernement de Yaoundé de libérer tous les prisonniers condamnés dans le cadre de la crise anglophone. Le président de la CNDHL n’avait pas également sa langue dans la poche. Au de-là des reproches et dénonciations contre le gouvernement, il se plaignait également de ne plus recevoir les moyens financiers adéquats plus accomplir sa mission. D’ailleurs ce n’était plus la grande harmonie au sein de cette Commission avec des voix discordantes à l’intérieur, entre les pro-gouvernement et le président de la Commission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici