Cameroun : Chantal Biya et les robes des femmes au Boulevard du 20 mai

0
1823

Comme chaque année, la Première dame va célébrer la journée internationale de la femme au Boulevard du 20 mai à Yaoundé.

Le landerneau politique et social féminin du Cameroun est déjà installé aux différentes tribunes du boulevard du 20 mai pour attendre l’arrivée de l’’épouse du chef de l’Etat camerounais Paul Biya afin de commencer un défilé similaire à celui que préside son époux le 20 mai de chaque année à la même place. Dans les tribunes aussi, plusieurs hommes. Le fait marquant est la présence des femmes camerounaises arborant les robes en pagne de l’édition 2019. Ce qui vient confirmer les appréhensions qu’avait déjà la ministre de la Femme et de la promotion de la famille, Marie Thérèse Abena Ondoua, qui, dans un communiqué, a demandé aux femmes d’arborer leurs robes des années antérieures encore en bon état. Car, elles ont été victimes des pénuries de pagnes du 8 mars.

Ce qui remet au goût du jour l’incapacité de la Cicam (la cotonnière industrielle du Cameroun) chargée de transformer les fibres de coton de la Sodecoton (société de développement du coton basée à Garoua dans la région du Nord Cameroun) en pagne. Il y a quelques années, la Cicam achetait seulement 5% des quantités de fibres de coton produites par la Sodecoton. En 2017, elle comptait passer sa commande à 10%. Mais, cette entreprise pour laquelle le gouvernement camerounais a fait des rendez-vous de revendication syndicales comme la journée internationale de la femme ou la journée de l’enseignant ainsi que la journal internationale du Travail des fêtes afin de trouver des clients (forcés) à la Cicam, cette dernière n’arrive pas à redresser la barre. Toujours engluée dans des déficits budgétaires interminables.

En 2016, certaines informations faisaient état de l’importation des pagnes du 8 mars du Cameroun importés d’un pays voisin afin de satisfaire la demande. Quand les femmes veulent célébrer leur « fête » au Cameroun, surtout lorsqu’elles doivent défiler devant la première Dame à Yaoundé, elles sont prêtes à tout, même arborer les anciennes robes.

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application  de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici