Cameroun : Célestine Ketcha Courtès sur un projet d’énerrgie

0
27

« Construction des cafés-lumière » est un projet d’électrification rurale par l’énergie solaire en faveur des femmes maires du Cameroun, en cours d’élaboration.

Source : Médiaterre

Après le projet « Femmes et énergie durable » qui illumine aujourd’hui nombre de communes au Cameroun dirigées par des femmes maires, ces dernières sont de nouveau sur la piste d’un autre projet énergétique similaire.

‘’Construction des cafés-lumière’’. C’est le nom du nouveau projet qui, d’après ses promoteurs, va nouer un partenariat entre le gouvernement du Cameroun représenté par le ministère de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU), la Fondation Énergies pour le Monde (FODEM), les Électriciens sans frontières (ESF) et le Réseau des femmes élues locales d’Afrique, antenne du Cameroun (REFELA-Cam).

Dans le but de finaliser la convention de partenariat de ce projet axé sur les énergies propres en faveur d’une quarantaine de communes sous la conduite des femmes maires au Cameroun, la MINHDU Célestine Ketcha Courtès a organisé une séance de travail dans son cabinet, le 11 septembre 2019 à Yaoundé. C’était en présence du Directeur de FODEM, Yves Maigne, du secrétaire général de ESF Jean-Pierre Cerdan et de la présidente du REFELA-Cam, Élise HenrietteEssamè.

Et dans l’objectif de permettre à tous les partenaires de bien cerner, avant de s’engager, les contours du projet à mettre sur pied et peaufiner la rédaction de la convention à signer dans les jours à venir, le directeur de FODEM, Yves Maigne était en conclave le 12 septembre 2019 à Yaoundé avec les femmes maires accompagnées de certains de leurs experts, avec pour chef de file la présidente du REFELA-Cam, Mme Essamè, par ailleurs maire de Nkongsamba 3.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici