Cameroun : Ce qu’on retient de la journée 3 du Grand dialogue national

0
211

Le porte-porte du Grand dialogue national a donné un point de presse en fin de journée au Palais des Congrès de Yaoundé, à l’issue de la troisième journée des discussions. Voici l’intégralité de ce point de presse.

« […] depuis l’ouverture du Grand Dialogue National, il règne au Palais des Congrès, une atmosphère pleine d’enthousiasme au sein des différentes commissions de travail.

Les débats y sont en effet très animés, ce qui témoigne de l’intérêt des forces vives de notre pays et de leur engagement à œuvrer pour un retour effectif à la paix et à la sérénité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et pour le plein épanouissement de nos populations dans leur ensemble.

Rendu au troisième jour de nos assises, je suis particulièrement heureux de vous annoncer aujourd’hui que nous commençons déjà à enregistrer les premières retombées de ce rendez-vous historique.

En effet, en plus des trente ex-combattants et des cinq repentis présentés à l’ouverture solennelle, cinq nouveaux membres de groupes armés sécessionnistes ont répondu favorablement à l’offre de paix du Chef de l’État de déposer les armes. Ils viennent de nous rejoindre et sont ici parmi nous pour prendre part au Grand Dialogue National. Il s’agit de :

– le Général Capture and Destroy ;

– le Commandant Pussy ;

– EZEMO, gardien du temple ;

– Commandant « No Mercy » ;

– Commandant « Champion ».

Ces ex-combattants vont d’ores et déjà rejoindre ceux de leurs frères qui, à l’heure où je vous parle, participent activement aux travaux en commissions.

S’agissant du déroulement de ces travaux, et comme vous avez pu le constater, la journée d’hier a été particulièrement intense en débats contradictoires, toutes choses qu’il faut ici saluer.

Depuis la reprise des débats ce matin, les participants travaillent en toute sérénité. La liberté de ton et la franchise qui caractérisent les échanges ne font pas du tout perdre de vue aux participants que le seul et unique objectif est de ramener la paix et la tranquillité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Je voudrais ici souligner la pertinence et la justesse des contributions des différents acteurs qui, sans aucun doute, nous permettront de parvenir à des réponses appropriées et à des solutions pérennes aux problèmes que nous rencontrons dans notre pays.

Aussi, par ma voix, le Président du Grand Dialogue National, Chief Dr. Joseph DION NGUTE, renouvelle l’appel à toutes les forces vives et constructives de la Nation, au-delà de ce cadre du Palais des Congrès, à continuer de transmettre leurs propositions par les différents canaux qui ont été communiqués. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici