Cameroun : Cabral Libii critique vertement la loi des Finances 2021

0
436

Selon le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), le texte ne prend pas en compte l’une des recommandations phares du Grand dialogue national (Gdn), notamment le plancher de 15% des recettes consacrées à la dotation générale de la décentralisation.

Source : Le Messager

Après 11 heures de débats, le texte qui va régir les dépenses publiques de l’État pour l’année 2021 a été adopté par la chambre basse du parlement majoritairement proche du pouvoir. Cabral Libii président national du Pcrn a dénoncé les incohérences de ce texte. Selon le leader du Pcrn, le texte ne prend pas en compte l’une des recommandations phares du Grand dialogue national (Gdn) notamment le plancher de 15% des recettes consacrées à la dotation générale de la décentralisation.

Par ailleurs, ajoute-t-il, le texte ne respecte pas le plafonnement de l’entretien routier à 50 milliards FCFA au mépris de la loi de 1996. « La part de la dotation générale de la décentralisation pour l’exercice 2021 est de 18% et c’est conforme à la loi », c’est en ces termes que le député Cabral Libii a commencé son analyse du projet de loi des finances. « C’est obtenu sur la base du calcul c’est-à-dire enveloppe totale des ressources de l’État moins les emprunts, les dons, les remboursements de Tva et les retenues sur salaires et pensions », fait-il savoir. « 18% de 4865,2 milliards c’est 875 milliards FCFA, c’est le montant qui doit être consacré à la décentralisation », précise Cabral Libii. « Or, les ressources mises à la disposition des Collectivités territoriales décentralisées (Ctd), s’élèvent seulement à 232 milliards FCFA», s’est-il indigné. Pour ce dernier, le gouvernement viole la loi dont le « respect scrupuleux permettrait d’améliorer les conditions de vie des populations». Projet de budget en hausse. Le projet de loi de finances 2021 est de 4865,2 milliards FCFA. Soit une hausse de 400 milliards FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici