Cameroun : Boko Haram a encore frappé dans l’Extrême-Nord

0
249

Au moins cinq civils ont été tués dans un attentat-suicide perpétré par le groupe terroriste Boko Haram dans la nuit de vendredi à samedi dernier dans la région camerounaise de l’Extrême-Nord, a-t-on appris dimanche de sources sécuritaires.

L’incident s’est produit dans le département du Mayo-Tsanaga, précisément au village frontalier de Zeleved, très proche du Nigeria où se trouve le fief de Boko Haram. Un kamikaze s’est fait exploser à proximité d’un chef traditionnel, tuant ce dernier et au moins quatre civils. Le terroriste est également mort sur le coup, selon les mêmes sources sous couvert d’anonymat.

Boko Haram a multiplié les attaques ces derniers jours dans l’Extrême-Nord du Cameroun, victime d’attaques terroristes depuis 2014. Selon la presse locale, dans la nuit du 5 au 6 septembre, encore dans le département du Mayo-Tsanaga, un poste de l’armée camerounaise a été détruit par des terroristes, qui ont tué deux soldats camerounais et ont emportés leurs armes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici