Cameroun – Berlin : Le Minrex interpelle les autorités Allemandes

0
164

Après que les membres de la Brigade antisardinard (Bas) aient pris d’assaut l’ambassade du Cameroun en Allemagne, le 4 mai dernier à Berlin, le ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, a aussitôt sollicité auprès du gouvernement allemand, un renforcement sécuritaire des locaux de cette représentation diplomatique camerounaise sur le sol germanique.

Par La Nouvelle

Ce n’est pas la première fois que les membres de la Brigade antisardinard (Bas) s’attaquent aux institutions diplomatiques camerounaises se trouvant sur le sol allemand. L’on se souvient que le 4 mai 2020, la Bas avait déjà vandalisé les locaux de l’ambassade du Cameroun à Berlin. Au regard de tels actes ignobles, antipatriotiques et déshonorants, devenus le passetemps préféré de ces activistes camerounais de la diaspora, l’image du Cameroun et celle des institutions sont ainsi ternies aux yeux de communauté nationale et internationale.

Dans l’optique de préserver et valoriser la souveraineté de notre pays auprès des Etats amis, de la communauté internationale et particulièrement devant le gouvernement allemand, le gouvernement camerounais s’attend à ce que des mesures de protection plus rassurantes autour de nos représentations diplomatiques et leurs personnels soient prises par l’Etat allemand. C’est dans ce contexte que le ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, a convoqué le chargé des affaires de l’ambassade du Cameroun en Allemagne, le 6 mai dernier, afin de lui confier cette nouvelle vision gouvernementale auprès des autorités allemandes.

Toutefois, le Minrex manifeste l’indignation du gouvernement camerounais, qui proteste et condamne avec la dernière énergie, les multiples attaques perpétrée par la Bas contre les institutions républicaines à l’étranger. Raison de plus pour le Minrex n’aura pas manqué de déplorer les défaillances sécuritaires allemandes auprès de l’Etat d’Angela Merkel, qui est chargé de protéger les représentations diplomatiques camerounaises sur son sol, selon les conventions internationales. Notamment la convention de Vienne. Ainsi, au regard de cette énième attaque de la Bas contre les institutions diplomatiques camerounaises en terre berlinoise, le gouvernement camerounais a sollicité, par la voie du Minrex Lejeune Mbella Mbella, le renforcement de la sécurisation de l’ambassade du Cameroun en Allemagne. Après que la chargée des affaires de l’ambassade de l’Allemagne au Cameroun ait pris acte du mal être exprimé par notre gouvernement, elle a aussitôt reconnu les manquements des services de sécurité de son Etat, avant de rassurer au ministre des Relations extérieures que le dispositif sécuritaire a été renforcé à l’ambassade du Cameroun à Berlin.

Selon nos sources, ce renforcement du dispositif sécuritaire, lors de cette dernière invasion de la Bas à l’Ambassade du Cameroun à Berlin, aurait facilité la tâche à la police allemande de mettre main sur les éléments du Conseil des Camerounais de la Diaspora (Ccd). Une autre branche de la Bas que dirige un certain Olivier Tchanang, qui a récemment lancé un ultimatum contre le président Paul Biya en ces termes : « (…)

Dès le 19 mai 2020 à 21h, le peuple souverain du Cameroun constatera de lui-même la vacance du pouvoir. Il sera ipso facto contraint de réapproprier son destin et sa souveraineté dans les rues des villes et villages de toutes les 10 régions du Cameroun le 20 mai 2020 à 10h ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici